Les commentaires, cet herpès de l'Internet

Rien à voir Mercredi 26 novembre 2014

Réécoute
Les commentaires, cet herpès de l'Internet
Une émission américaine va se pencher sur le cas problématique des commentaires haineux et/ou cinglés postés sous les articles.

 

Parlons ce matin de cet herpès de l'Internet que constitue la fonction commentaire sur Facebook, YouTube ou n'importe quel site d'info. Les commentaires en ligne ont en effet cela de commun avec les MST qu'ils te poussent à songer sérieusement à éviter tout contact avec autrui pour préserver ta santé mentale et tes muqueuses.

Les commentaires, fléau du siècle

Car, comme vous le savez tous, Dieu a créé les commentaires pour tester notre foi en l'Humanité et le vivre ensemble. C'est aussi sa petite manière à lui de nous punir pour le réchauffement climatique. Le Moyen-Age avait la peste, la famine et les toilettes sèches. Le XXIeme siècle a les commentaires sur Internet, le rappeur Soprano et le chikungunya.

Bien sûr, si on se place de l'autre côté du prisme, on est quand même bien obligé d'admettre que les commentaires sur Internet ont offert aux citoyens et autres personnes placées sous curatelle l'opportunité de s'exprimer librement. Et oui, commenter un article sur le dernier épisode de Joséphine Ange Gardien sur Ozap, c'est aussi une manière d'exister dans la Cité après tout.

Bien sûr aussi, il existe tout de même des gens sur le web qui postent des commentaires tout à fait sensés et opportuns.(Qu'ils se dénoncent).

 

Une émission consacrée aux commentaires odieux

Mais les commentaires sur Internet, c'est aussi désormais le pitch d'un nouveau programme télé qui a été annoncé hier. La chaine E! Entertainment vient en effet de révéler qu'elle s'apprêtait à tourner une émission entièrement dédiée aux commentaires du web. Si on sait assez peu de choses sur le programme, on sait déjà qu'elle devrait être animée par l'acteur et humoriste Joel McHale que l'on a vu dans la série Community ou à la présentation du show The Soup.

On sait surtout que l'émission va se concentrer sur les commentaires odieux, cons, malveillants ou qui meritent un #MALAISE.

Alors je voudrais que l'on aide tous ensemble ce matin les créateurs de l'émission à affiner leur concept en leur fournissant ici quelques uns des pires commentaire made in france.

Sachez-le, si vous êtes en quête de commentaires rédigés depuis un hôpital de jour par une personne qui mange ses sourcils, jetez un oeil sous une vidéo du groupe Fauve est toujours assez payant. Je cite mon préféré.

Alors oui peut-être que les membres sont des bobos, les acteurs ne son pas spécialement convaincants oui. C'est peut-être une chimère musicale. Et après? Quand tu as morflé, quand tu as bu ton propre sang, et celui des autres, que tu as exploré l'enfer intérieur et extérieur, que tu as acquis un minimum d'humilité, mais que tu ne verses plus dans l'autoflagellation, tu comprends les paroles de Fauve.


 

Sans vouloir les commander, je suggère aux forces de l'ordre de retrouver cette personne histoire de vérifier s'il déconnait pas quand il parlait de boire le sang des autres.

 

Passons à présent aux commentaires rédigés par des personnes dont on sait ce qu'ils auraient fait s'ils étaient nés en 17 à à Leidenstadt. Là aussi, on sait où se trouve le nid. Généralement sur le site du Figaro. Et pour vous assurer d'un résultat optimal, choisissez un article qui traite de l'avis de Christiane Taubira sur les émeutes de Ferguson :

Madame taubira préfère mettre en prison les policiers français et libérer les voyous de sa communauté. Il n' y a vraiment pas de pilote dans l'avion...


 

Ensuite, quoi de mieux que les bons vieux ABCD de l'égalité pour bien évaluer en quoi les commentaires sur Internet sont somme toute assez dispensables. Voici ce qu'on pouvait lire sous les articles traitant de la supposée théorie du genre :

Je n'ai pas d'enfant et je le regrette, mais quand je vois les lobby homosexuel maçonnique, je me dis que c'est peut-être mieux ainsi.


 

Mmmh oui, c'est mieux en effet. Enfin, je précise qu'il n'y a pas besoin de consulter des coms lâchés sous des sujets clivants pour douter du bien-fondé de la liberté d'expression.

Voici par exemple ce qu'on peut lire sous un article qui raconte que Lorant Deutsch est hospitalisé après avoir été victime d'un accident de scooter à Paris :

On a voulu le faire taire à cause de ses positions polémiques et dérangeantes pour une certaines clique au pouvoir, mais heureusement, contrairement à  Coluche, ils l'ont raté, on t'aime Lorant, bas toi, et méfie toi des socialistes, ils sont experts en accidents opportuns pour éliminer un adversaire idéologique.


 

 


 

> Retrouvez toutes les chroniques Rien à voir

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires