Les charmes de Diana

La main dans le bac Jeudi 05 septembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Les charmes de Diana
Encore une belle découverte venue de Toronto : le groupe électro-pop Diana séduit et envoûte avec son premier album "Perpetual Surrender".

 

On n'en finit pas de redécouvrir la pop synthétique des années 80. Mais quand c'est aussi bien fait, on ne s'en lasse pas. La preuve avec Perpetual Surrender, très joli premier album des canadiens de Diana. Emmené par la voix nonchalante de Carmen Elle, le groupe de Toronto remet au goût du jour avec un naturel confondant l'exubérance de de Kate Bush, le faux luxe de Roxy Music et le minimalisme des Young Marble Giants.

Formé à Toronto par Joseph Shabason et Kieran Adams, Diana a pris forme lorsque les deux musiciens de studio (avec The Hidden Cameras ou Destroyer) ont fait la rencontre de Carmen Elle. Simple choriste au départ, la chanteuse est devenue très vite l'atout majeur de Diana. Depuis, le trio est devenu quatuor avec  l'arrivée d'un musicien supplémentaire, Paul Matthew. Nouveau fleuron de la scène de Toronto, toujours aussi créative (Austra, Crystal Castles, Metric, The Weeknd...), Diana est signé sur le label Jagjaguwar  


 

Abonnez-vous au podcast : RSS iTunes et à la playlist Spotify !

Suivez Cyril Sauvageot sur twitter : @cyrilsauvageot

Réécoutez toutes les chroniques

Commentaires