Les artistes les plus imprévisibles

Top 5 Mardi 18 mars 2014

Réécoute
Les artistes les plus imprévisibles
Parce que nous avons la manie des classements en tout genre, chaque jour l'équipe vous propose un top un peu futile, très pop et donc indispensable (ou presque). Le thème du jour: l'hyperactivité!

Certes on ne sait jamais de quoi demain sera fait, mais chez ces artistes, c’est encore plus difficiles de supposer. Le site consequenceofsound a dressé une liste des artistes les plus imprévisibles.

 

- Jack White

Des White Stripes aux Raconteurs en passant par The Dead Weather pour aboutir en album solo, difficile de s’ennuyer même si parfois les choix de parcours sont un peu étranges…

 

 

- Damon Albarn

A son actif : Blur, Gorillaz, The Good, the Bad and the Queen (avec Paul Simonon des Clash), Rocket Juice and The Moon (avec Flea des RHCP) et quelques opéras avant un album solo…

 

 

- Dave Grohl

Le CV ? Batteur de Nirvana, leader des Foo Fighters, batteur temporaire de Queens of the Stone Age, réalisateur de Sound City et aussi membre avec Josh Homme et John Paul Jones de Them Crooked Vultures.

 

- Norah Jones

d’abord jazzy, puis actrice… et associée à Billie Joe Armstrong de Green Day pour des reprises des Everly Brothers…

 

 

- Danger Mouse

de son vrai nom Brian Burton. La controverse en 2004 avec le Grey Album, disque pirate mash-up du White Album des Beatles et du Black Album de Jay-Z, puis (et entre autres activités) il a bossé avec Gorillaz, été la moitié de Gnarls Barkley, puis de Broken Bells et même travaillé sur la B.O d’un western spaghetti qui n’existe pas, le projet Rome.

 

 

Charline Roux

 



 

Réécoutez toutes les chroniques

Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes


 

Commentaires