Les artistes grecs engloutissent la crise

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Vendredi 10 janvier 2014

Réécoute
Les artistes grecs engloutissent la crise
La Grèce est presque devenue le symbole de la crise économique. Ce pays n'est plus que chômage, misère, montée des extrêmes. Les artistes ingurgitent ce contexte pour en faire des films, des disques, des spectacles. Et sur ce mouroir de la finance, la culture refleurit.

 

Cécile de Kervasdoué, de la rédac' du Mouv', a tendu son micro aux chanteurs, aux humoristes et aux cinéastes grecs. Reportage à retrouver ci-dessus.

 

"Le manque d'argent peut vous pousser vers le meilleur ou le pire de nous-mêmes, et c'est ce qu'on explique dans nos chansons." Markos Koumaris, le chanteur du groupe de reggae Locomondo parcourt la Grèce pour délivrer ce message. "La violence peut exploser à tout moment." Il est inquiet, mais ne veut pas se laisser abattre. Alors il continue de chanter. Un nouvel album, Odysseia, est sorti au printemps.

 

 

Ils sont nombreux, comme lui, à évoquer la crise. Evidemment : comment éviter cette situation qui semble rejaillir sur toutes les facettes du quotidien grec. Ainsi dans Miss Violence, le dernier film d'Alexandros Avranas, ours d'argent à Berlin, le sujet principal (l'inceste) est traité par le biais de la crise économique. "La crise la plus grave aujourd'hui, c'est la crise des valeurs qui nous traverse", explique le réalisateur. "Mon film parle de la famille : pourquoi est-ce que les personnages ne veulent pas s'en échapper ?" Comme le vieux monde capitaliste refuse de quitter notre système financier vérolé.

 

 

"En Grèce, on a déjà eu le nazisme, puis la dictature des colonels, et pourtant ça n'empêche pas la montée actuelle d'Aube Dorée." Silas Serafim s'amuse dans son one-man-show à pointer du doigt les erreurs des ses compatriotes : "On dit que les fascistes sont anti-système, mais c'est le contraire, ils se nourrissent du système et du désespoir qu'il génère." Il prétend ne pas avoir peur, être persuadé que la population va se ressaisir. En attendant, Aube Dorée est créditée de 15% d'intentions de vote aux prochaines européennes.

 

Le Mouv consacrait lundi son 7/9 à la Grèce, présidente de l'Union Européenne. Une séquence à réécouter en cliquant.

Et parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, cliquez ici.


Photo de couverture : Cc FlickR Selva Manfredini

Commentaires