Les animaux, ces ordures

Rien à voir Lundi 24 novembre 2014

Réécoute
Les animaux, ces ordures
Les animaux ne sont plus des meubles dans le code civil, mais sont toujours des ordures.

 

Il est temps de faire cesser ici l'insupportable omerta qui règne à propos des animaux de compagnie et autres animaux mignons.

Les chatons ne sont pas des meubles

Animaux qui comme vous le savez viennent de bénéficier d'un nouveau statut juridique: ils sont aujourd'hui considérés comme des êtres vivants doués de sensibilité.  Alors qu'ils étaient jusqu'à maintenant considérés par la loi comme des meubles. C'était une aberration du Code civil qu'il était visiblement très urgent de modifier.

Je rappelle quand même que d'après le même Code civil, une autre loi désuète oblige, elle, les Français à avoir chez eux une botte de foin au cas où le roi de France passerait par là à cheval. Et qu'il doit bien y avoir quelque part en France un mec qui lit les conditions générales de vente, qui demande un reçu quand il retire de l'argent et qui garde une botte de foin chez lui, au cas où. %ais personne n'a encore pensé à le libérer de cette contrainte en abrogeant officiellement cette loi. Parce que les chatons, c'est plus important.

Tout pour se faire remarquer...

C'est à dire que les animaux bénéficient aujourd'hui du même code tacite qui régissait jusqu'à présent notre manière de juger les enfants. C'est très mal vu de dire du mal des enfants.

Par exemple, et on est tous passés par là, un ami à vous vient d'avoir un bébé. Bébé qui ressemble quand même fortement à Michel Houellebecq. Au réveil. Et bien tu peux pas dire à ton pote que son bébé est moche, tu fermes ta gueule et tu contribues à la cagnotte Leetchi ouverte en l'honneur du petit monstre, en espérant que ses parents auront quand même la présence d'investir la somme récoltée dans une quelconque opération de chirurgie réparatrice. Ou une cagoule en cas d'amis peu généreux.

Des gifs d'humains sur le Twitter des loutres

Et ben pour les animaux, c'est pareil. En 2014, tu ne peux pas dire que t'aimes pas les bêtes, parce que si t'aimes pas les bêtes, t'aimes pas les gens. Et viendra le jour ou des bébés loutres partageront des gifs d'humains sur leur twitter de loutres, et on l'aura bien cherché.

Alors, méfions-nous des animaux, la preuve par trois animaux.

 

Pour commencer, Winnie l'ourson serait dangereux pour tous les enfants. Même les moches et surtout les polonais. En Pologne, le conseil municipal de la ville de Tuszyn a en effet refusé que Winnie soit la mascotte d'un square pour enfant. D'après les élus conservateurs à l'origine du project d'interdiction, Winnie serait en effet parfaitement inapproprié à cause de sa sexualité ambigüe.

Comme vous le savez, Winnie porte effectivement un T-shirt rouge et pas de pantalon, et comme Alan Alexander Milne a fait le choix visiblement contestable de ne pas lui dessiner de chibre turgescent, les élus municipaux considèrent donc que Winnie est à demi-nu et sans zizi. Ce qui serait un très mauvais exemple pour tous les petits Polonais. Et c'est vrai qu'on ne sait jamais, un enfant serait après tout tout à fait capable de mutiler ses organes génitaux pour ressembler à un dessin animé.

Sauvez Willy d'une tournante

C'est à dire que là, on part quand même du principe qu'un enfant trouve ça tout à fait normal qu'un ours soit doté de la parole et qu'il  se fasse des dejs avec un cochon et un âne, mais comme il a pas de pantalon, ça peut le traumatiser.

Vous me connaissez  j'ai le journalisme d'investigation et de terrain chevillé au corps alors je suis allée sur Gulli.fr et j'ai vérifié. L'âne Trotro, Petit ours brun, et Tchoupi ont un pantalon eux, donc un pénis. Winnie l'ourson, c'est donc bien l’œuvre du lobby LGBT des animaux de la forêt.

Mais admettons que ce pauvre Winnie soit un danger public, et passons à présent aux loutres. Rappelez-vous il y a quelques jours, un manchot a été récemment filmé en train d'être violé par un phoque sur une île au large de l'Afrique du Sud.

A cette occasion, Slate.fr a republié un article qui explique assez bien que les bébés phoques, les loutres, les manchots, les dauphins, et autres animaux de la mer trop mignons sont en réalité des ordures qui se rendent souvent coupables de viol, de cannibalisme, d'infanticide et de nécrophilie.

 

 

Autrement dit, il ne fallait pas sauver Willy des méchants pêcheurs mais d'une tournante. Dans cet article on apprend en effet  que les loutres de mers violent sauvagement et régulièrement des bébés phoques.

On en apprend également de belles sur les dauphins, qui eux organisent aussi des viols collectifs sous-marins. Pire, des dauphins ont déjà essayé de forcer un accouplement avec des nageurs humains. Ce qui signifie que si t'es sur un bateau, et que t'entends ça:

 

Le dauphin vient juste de te demander si tu suces, biatch.

Quant à l'animal totem de l'Internet, une récente étude vient de révéler que les chats n'aimaient pas les humains, voire qu'ils les méprisaient, mais les tolèrent juste pour la bouffe.

Pour résumer, c'est vrai, les animaux sont bien des êtres vivants doués de sensibilité et capables de ressentir de la souffrance.

Mais enfin, quand il se cognait sur sa table basse, Hitler aussi avait mal.

 


 

> Retrouvez toutes les chroniques Rien à voir

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Commentaires