Le troll de la Coupe du monde : Ronaldinho loue sa maison sur Airbnb

Va y avoir du sport Mardi 27 mai 2014

Réécoute
Le troll de la Coupe du monde : Ronaldinho loue sa maison sur Airbnb
Si vous avez 11 300 euros à débourser pour passer une nuit sympa, sachez que Ronaldinho a mis sa maison à louer sur Airbnb pendant la première quinzaine de juillet. Une excentricité de plus pour ce footballeur génial qui a une marque de préservatifs à son nom. Mais aussi un moyen, comme Ben Arfa, d'agiter son orgueil sur Internet.

Une nuit entre les murs noirs de "la Sadomaso"

Trouver un logement pendant la Coupe du monde au Brésil, c’est une galère pas possible pour tous ceux qui ont voulu faire le voyage.

Partout dans le pays, le prix des chambres d’hôtels a au minimum doublé le temps du Mondial. Les touristes se retrouvent donc parfois à loger dans les favelas ou dans les "Love hotel", qui accueillent d’habitude les petits moments de détente des Brésiliens.

Résultat, les fans de foot vont devoir occuper des chambres au nom aussi charmant que « la Sadomaso », dont les murs sont noirs et le lit est tout en cuir clouté. Un moyen original de découvrir le Brésil.

Mais heureusement, un footballeur a proposé ses services pour dépanner les visiteurs en mal de logement. Et on le connaît très bien en France.  

 

C’était il y a dix ans ; à l’époque, il fallait de la patience et du courage pour supporter le PSG. Mais c’était déjà dans ce club qu’évoluait la star de la Ligue 1.

Un frigo à bières

Aujourd’hui, Ronaldinho est un vétéran, il a 34 ans et joue au Brésil, à l’Atletico Mineiro. Et donc on a eu de ses nouvelles grâce à Airbnb.

Le footballeur y a posté une annonce : il met sa maison en location pendant la première quinzaine de juillet. Forcément, ce n'est pas un petit studio de 10 m2. C’est cent fois plus grand que ça. Une baraque somptueuse dans la banlieue de Rio.

Cinq chambres, six salles de bain, un salon de massage, une piscine avec hammam, un frigo à bières – on ne se refait pas – une salle de répét' pour faire de la samba. De quoi passer un séjour pas trop fatigant.

Il y a quand même une petite contrainte, en plus de ne pas avoir le droit de fumer à l’intérieur et de ne pas devoir gêner les voisins entre 22 heures et 8 heures. Ça on peut s’y faire.

Il faut débourser 11 300 euros par nuit pour y loger. Ce qui n’est jamais que le prix de 11 300 canettes de bière au Brésil.

Un flow digne de Tony Parker

Ronaldinho, c’est un type au talent sportif hallucinant mais qui pendant toute sa carrière a brillé aussi par ses excentricités.

Ses cuites mémorables, ses retards à l’entraînement, son amour des plaisirs nocturnes. Il a carrément une marque de préservatifs à son nom. Sur Internet, récemment, on l’a vu poser à côté d’une ribambelle de fesses.

Il a fait du hip hop aussi, avec un flow digne de Tony Parker.

 

Je vous traduis les paroles :

Lève ton verre haut, buvons. On va profiter de la vie, on boit. J’ai beaucoup d’argent, buvons.


C’est un résumé honnête de sa personnalité.

Ben Arfa torse nu au bord de la piscine

Je pense qu’il y a aussi une raison sportive à cette annonce sur Airbnb. Ronaldinho a voulu jouer au troll de la Coupe du monde.

Il avait très envie d’y aller, il était même rentré jouer au Brésil pour ça. Mais le sélectionneur a choisi de ne pas l’appeler pour le Mondial.

Ca rappelle un peu Hatem Ben Arfa, que Didier Deschamps n’a pas sélectionné pour la Coupe du monde.

Il a publié une vidéo sur Instagram la semaine dernière.

On le voit torse nu, au bord d’une piscine, accompagné d’une jolie Brésilienne qui nous envoie des bisous.

Le message, c’est « Ne vous inquiètez pas, je vais au moins profiter de mes vacances ».

Internet, c’est aussi l’espace où les sportifs déçus peuvent agiter leur orgueil. 


Imanol Corcostegui

> Retrouvez toutes les chroniques

> Abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

Commentaires