Le Tour de France vire au massacre

Retour sur cent Tours Jeudi 11 juillet 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Le Tour de France vire au massacre
C'était en 1919, une année de résurrection. La guerre est finie, l'Alsace et la Moselle sont redevenues françaises et le Tour est de retour. Ce ne sera pourtant pas la fiesta escomptée : onze cyclistes seulement arriveront à Paris.

 

Il faudrait pondre un film sur le Tour 1919. Une édition épique. Alors que la grande guerre vient de s'achever, la direction de l'épreuve veut relancer sa course, disparue depuis cinq ans. Peu importe que les routes soient défoncées, que les hommes soient épuisés et que le caoutchouc des pneus soit presque introuvable.

 

Firmin Lambot, vainqueur belge du Tour 1919

 

Soixante-neuf vaillants coureurs acceptent de prendre le départ. Ils ne seront que onze à l'arrivée, dont un tricheur disqualifié pour une balade en auto-stop. Eugène Christophe sera le premier à porter le maillot jaune. La tunique a été inventée en cours de route pour aider les journalistes à différencier les participants. Mais c'est Firmin Lambot qui termine en tête à Paris.

 

Pour rouler sur le compte twitter d'Augustin Arrivé, pédalez ici : @joel_kienast

 

Et retrouvez d'autres histoires du Tour sur lemouv.fr

 

Commentaires