Le selfie, un poison qui intoxique même le Tour de France

Va y avoir du sport Mardi 08 juillet 2014

Réécoute
Le selfie, un poison qui intoxique même le Tour de France
Dans les vestiaires, sur les réseaux sociaux, sur les terrains de foot… Le monde du sport a l'habitude des selfies. Mais il n'en avait jamais ressenti la dangerosité physique. C'est le cas depuis le départ du Tour de France, où face à l'effervescence des spectateurs, les cyclistes sont terrifiés.

Le selfie est en train de devenir un poison contre lequel on ne trouve pas vraiment d’antidote. Il peut abîmer l’image d’un journal quand ses reporters le pratiquent dans le bureau ovale de la Maison Blanche. Il peut endommager le monde du cinéma quand on s’aperçoit qu’un gentil selfie pris pendant les Oscars n’est en fait qu’une vilaine opération marketing

Il peut mettre en danger le couple Obama quand Barack profite d’un hommage à Mandela pour se coller contre la Première ministre danoise.

Il peut salir votre réputation parce que franchement, vous avez vu la tronche que ça vous fait ? Depuis ce week-end, le selfie a trouvé un nouvel endroit où faire des dégâts : sur le Tour de France.

"Un mélange dangereux de vanité et de stupidité"

Forcément, on est totalement ridicule quand on se prend en photo à côté de son cycliste préféré. Mais c’est bien pire que ça. C’est la première fois qu’on se rend compte de la dangerosité physique du selfie. Le Tour de France a démarré samedi. Avant d’arriver chez nous, il est passé par l’Angleterre.

Et depuis le départ, sur les réseaux sociaux, on voit des dizaines et des dizaines de trombines, en effet souvent ridicules, de spectateurs qui se mettent dos à la course pour se prendre en photo avec les cyclistes qui passent derrière.

C'est totalement absurde : les types attendent des heures pour voir passer le peloton et dès qu'il arrive, ils se retournent. 

Résultat, ils ne voient plus rien à la course, et les coureurs manquent de leur rentrer dedans. Les cyclistes deviennent fous. Ils sont déjà plusieurs à s’en être plaint.

Qui aurait cru que la meilleure définition du selfie viendrait d’un cycliste, de l’Américain Van Garderen ? Il juge que « c’est un mélange dangereux de vanité et de stupidité. »

Un selfie ? Carton jaune ! 

Le monde du sport a pris l’habitude des selfies mais pas à ce point. Jusque là, chez les sportifs, le selfie, c’était juste une histoire de vestiaire et de réseaux sociaux. A la Coupe du monde, ça a pris une dimension presque politique puisque pas mal d’équipes ont fait des selfies avec leur chef d’Etat.

Petit cadeau : le selfie de l’Allemand Lukas Podolski avec sa charmante chancelière, Angela Merkel. 

Source : Selfie Podolski / ©Imanol Corcostegui

Donc, dans le sport, le selfie, ce n'est pas une pratique qui a de graves conséquences.

Ce week-end quand même, un footballeur du championnat américain s’est pris en photo avec ses supporters juste après avoir marqué un but. L’arbitre lui a mis un carton jaune mais ça va, il n'y a pas mort d’homme.

Sur le Tour de France non plus, heureusement. Mais c’est tendu. Il y a une effervescence pas possible depuis le début de la course, ça fait longtemps que le Tour n’avait pas connu ça.

Le geste de rage d'un cycliste lituanien

Une masse de spectateurs surexcités prêts à faire n’importe quoi... Les cyclistes ont l’air terrifiés. Le Français Romain Bardet a carrément dû descendre de son vélo à cause de la foule.

Source : Selfie Podolski / ©Imanol Corcostegui

Bien moins patient, le Lituanien Navardauskas a balancé une grande claque dans un téléphone qui s’est écrasé par terre. Pas mal d’observateurs disent qu'il s'agit d'un phénomène propre à la Grande-Bretagne, que ça va se calmer quand le Tour de France sera en France.

Après tout les Anglais n’ont pas l’habitude d’avoir de grandes courses organisées sur le territoire. Et quand les Anglais sont contents, ils font des selfies.

Si vous en voulez encore, suivez le hashtag #TDFselfie sur Twitter, et surveillez les photos les plus moches. 


 

> Retrouvez Imanol Corcostegui sur Twitter

> Retrouvez toutes les chroniques sportives du Mouv'

> Abonnez-vous au podcast RSS et iTunes


Photo d'illustration
: Taking a selfie ©Susanne Nilsson / Flickr
©

Commentaires