Le roman de la rentrée politique

L'édito Mardi 03 septembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Le roman de la rentrée politique
Pas besoin de fiction quand le réel est au niveau. La preuve en deux minutes et trente secondes.

 

C'est la rentrée, youpi tralala, ça veut dire que les étals des librairies, ces espaces du temps jadis où les technophobes infoutus de céder aux sirènes de la consommation moderne en ligne se ruent pour dépenser leurs deniers, vont regorger de bouquins tout neufs. Ca n'est pas une raison, cela dit, pour oublier que la réalité dépasse bien souvent la fiction, et qu'il suffit de se pencher, au hasard, sur le petit monde de la politique pour dégotter des histoires qui feraient pâlir d'envie le premier équarisseur de forêts venu.

Par exemple, Guillaume Musso, ténébreux en diable.

 

Prenez cette page totalement psychédélique dans Le Figaro du jour, qui nous narre la passion torride unissant notre ministre de l'Intérieur à sa violoniste d'épouse (cordon-bleu accompli, c'est l'info essentielle de tout ça), ou encore le récit haut en couleurs de la réunion des Amis de Nicolas Sarkozy à Arcachon, rendez-vous avec l'Histoire émaillé de saillies vibrantes, qui a vu le retour, non pas de Nicolas, mais de Nadine Morano, alias "petit-soleil-couchant", vaillant soldat au service de la Cause.

Et oui, c'est ça aussi, la rentrée, on retrouve tout le monde, même ceux qu'on avait oublié...

 

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires