Le rap dans le texte !

Mouv' Nation (2015-2017) Samedi 12 décembre 2015

Réécoute
Le rap dans le texte !
Commercial, égotrip, gangsta ou hardcore. Le rap français se porte toujours aussi bien avec en tête d'affiche, l'incontournable Booba. Mais que disent les textes des rappeurs d'aujourd'hui ? Sont-ils vraiment moins politiques comme on pourrait le penser ? Témoignages de ceux qui écoutent, font ou écrivent sur le rap.

Mouv' Nation / Épisode 14 : le rap dans le texte !

Il est l'un des rares rappeurs - avec le groupe NTM - à avoir rempli l’AccorHotels Arena (Bercy) à Paris. C'était le 5 décembre dernier. Booba, plus d'un million d'albums vendus, est toujours l'une des références les plus solides du Rap Game français. Sûrement parce que les textes de son dernier album "Nero Nemesis" sont à l'image de l'époque. Au delà du phénomène B2O, la nouvelle génération est, elle aussi, très écoutée. 

Mouv' Nation a rencontré les fans de Booba mais aussi des jeunes rappeurs de Fontenay-sous-Bois, Serge Money de l'ancien collectif "la Mafia Trece" ou encore Karim Hammou, sociologue et auteur de l'ouvrage "une histoire du Rap en France".

 

LE MIX'THEME / "Tous les rappeurs sont de droite non ?"

 

 




 

"Booba, il raconte ce qu'il y a dans la rue, c'est pour ça qu'on le kiffe"

Demba, 27 ans, est venu de Bordeaux spécialement pour voir Booba à Bercy. Un modèle pour lui. Sa soeur Sylvia trouvait B20 vulgaire... avant d'écouter et de devenir elle aussi une grande fan. 







"Le rap, c'est aussi beaucoup de second degré, suffit de rentrer dans la vibe"

Gradur fait aussi du rap conscient, et NTM ont sorti plein de titres qui parlent de meufs, de soirées ou de guns.
C'est le discours d'Enzo et Anis, 20 ans tous les deux. Une façon de déconstruire les clichés et d'insister sur la diversité, la pluralité du Rap français.



 

Gradur, du rap "bête et méchant ?". Contre-exemple, avec le titre Grady

 




 



"Y'a plusieurs traditions dans le RAP, engagé ou non, il continue de refléter notre époque".

Karim Hammou, sociologue, est l'auteur d'un livre référence sur le RAP. ( "Une histoire du Rap en France" aux éditions La Decouverte). Il nous explique qu'il n'y a pas aujourd'hui moins de rap conscient qu'auparavant. Peut-être est-il moins diffusé mais le militantisme dans le rap perdure. Il est présent parmi bien d'autres styles. La constante en revanche, ce sont les critiques faites à cette culture. Soit trop violente, soit trop edulcorée, mais toujours dans le viseur.





 
Karim Hammou, et Régis Pio qui est à l'initiative de l'université populaire sur le rap à Fontenay-sous-Bois.





Crédits photos : Marion Lagardère

Toutes les émissions :http://www.mouv.fr/emissions/mouv-nation

https://www.facebook.com/MouvNation/?fref=ts

Commentaires