Le piratage en France explose, vraiment?

Le 12:30 Jeudi 03 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Le piratage en France explose, vraiment?
Le 12:30, c'est votre magazine quotidien de l’actualité numérique, pour tout comprendre des modes de vie et de la culture de nos sociétés connectées. Aujourd'hui, on parle d'une étude polémique autour de la hausse du téléchargement illégal en France, mais aussi de fans de Game of Thrones, de co-voiturage, des bourdes Facebook, etc.

Tous aux abris, à l'abordage! L'ALPA (l'association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) a publié une étude produite par Médiamétrie intitulée L'audience des sites internet dédiés à la contrefaçon audiovisuelle en France. Derrière ce titre ronflant se cacherait donc un état des lieux sérieux des pratiques des français en matière de téléchargement illégal.

La dépêche AFP massivement reprise qui s'en fait l'écho parle d'un "niveau record [de piratage] depuis 2009", annonçant que près d'un tiers des internautes (28,7%) a consulté au moins une fois par mois un site de piratage de séries ou de films en 2013. L'usage du streaming pour regarder des séries aurait ainsi explosé, entre autres.

 

Qu'en est-il vraiment ? Des sites spécialisés comme Numerama (qui parle d'étude "risible") ou NextINpact n'ont pas tardé à mettre en doute l'interprétation livrée clés en main par l'Alpa et relayée par le Ministère de la Culture.

Au cours de ce 12:30, nous étions avec Eric Walter, secrétaire générale de la Hadopi, pour qui l'étude démontre au contraire...une véritable baisse du téléchargement illicite en France. Une simple histoire de proportion : certes, il y a eu plus de connexions à des sites illicites, mais le nombre d'internautes ayant lui aussi augmenté, et en plus grande quantité, tout est relatif et la tendance serait donc plutôt à la baisse ! Tout est donc question d'interprétation. Et d'agenda politique ?

Un feuilleton à suivre -et pas sur Pirate Bay, bande de corsaires.

 


 

Rejoignez-nous sur la page Facebook du 12:30.

Abonnez-vous au podcast, via RSS et iTunes.

Commentaires