Le mystère Regin

L'actualité numérique Mardi 25 novembre 2014

Réécoute
Le mystère Regin
D'une complexité rare, le virus, repéré par une entreprise de sécurité informatique américaine, aurait été conçu par un gouvernement...

Ca n'est pas le nom le plus terrifiant du monde, on est bien d'accord, mais il n'empêche : Regin, ce virus découvert par l'entreprise Symantec, a de quoi faire frémir puisqu'il s'agirait tout simplement d'un des malwares les plus complexes jamais croisés. Dans son rapport publié ce week-end, Symantec estime que Regin, vu le temps et les moyens qu'a dû réclamer sa conception hautement sophistiquée, doit être l’œuvre d'un gouvernement...

Comme le notent nos confrères du Monde.fr, l'entreprise russe Kaspersky, elle aussi spécialiste de la sécurité informatique, arrive aux mêmes conclusions. Ni l'une ni l'autre ne prend pour autant le risque de pointer du doigt un responsable potentiel.

Il n'empêche, pas mal de regards se tournent vers les Etats-Unis et l'Angleterre, qui ont d'une part un passif sérieux en terme de hacking organisé, et qui d'autre part s'imposent comme suspects logiques étant donné les cibles répertoriées de Regin: opérateurs télécoms et administrations, en Russie et en Arabie Saoudite notamment (mais aussi en Belgique).

Sorte de super-mouchard testostéroné, Regin est loin d'avoir livré tous ses secrets : après une année d'analyse, Symantec et Kaspersky n'ont pas encore mis à jour toutes ses fonctionnalités... Rassurant, non ? 

 


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires