Le hub du 10 février 2015

Le Hub (2015-2016) Mardi 10 février 2015

Réécoute
Le hub du 10 janvier 2015
Au programme : la télé big brother par Samsung, Internet dans le train, des voitures connectées hackées, et Anonymous vs le jihad.

Les télés connectées Samsung sont-elles des mouchards ?

Oui, et c’est même Samsung qui nous le dit, avec un message inscrit dans le mode d’emploi de ses télés !

Pour faire fonctionner la reconnaissance vocale, les téléviseurs connectés de la marque récoltent effectivement les enregistrements vocaux captés par un micro. Les fichiers audio sont alors transmis par internet pour être convertis en texte.

En France, les notices expliquent qu'aucune donnée n’est récoltée sans le consentement de l’utilisateur. La loi française protège assez bien la vie privée.

En Angleterre, Samsung est plus direct. Le constructeur prévient carrément qu’il vaut mieux éviter de parler de choses trop intimes devant sa télé, car ces conversations pourraient ne plus rester privées...

Big brother est là, mais au moins, il nous prévient. C’est sympa.

 

Internet arrive bientôt dans les trains, partout en France

Nous sommes neuf millions de personnes à prendre le train chaque jour en France. Sur les grandes lignes, comme dans les trains de banlieue.

Et Internet dans le train, c’est un peu la galère.

La SNCF a annoncé de grands travaux pour accélérer le déploiement de la 3G et de la 4G sur son réseau national. Les quatre opérateurs mobiles pourront installer de nouvelles antennes plus facilement, dès cette année.

Et pour les TGV, la SNCF va même déployer un réseau wifi à l’intérieur des wagons. Il sera possible de surfer à grande vitesse, mais il faudra quand même attendre fin 2016.

 

Les voitures connectées beaucoup trop faciles à pirater

Beaucoup de marques travaillent sur des véhicules ultra connectés. Avec Internet à bord, on peut par exemple faire chauffer les sièges depuis son smartphone, avant même d’être arrivé dans sa voiture. C’est génial.

Mais une étude dévoilée par un sénateur américain et réalisée auprès de 16 constructeurs indique que presque 100% des voitures connectées comportent des failles de sécurité, et sont donc piratables facilement.

Un hacker pourrait par exemple pirater la connexion bluetooth, puis accéder aux fonctions vitales du véhicule comme les freins, l’accélérateur, et même aux données stockées dans le smartphone du conducteur. Ce n’est pas très rassurant.


Anonymous s’attaque aux recruteurs de l’état Islamique  

Les hackers au masque blanc avaient déjà lancé une première vague d’attaques sur les comptes Twitter et Facebook des djihadistes de l’Etat Islamique en janvier. 

Ils reviennent aujourd'hui et veulent faire ce que les gouvernement n’arrivent pas à accomplir: déstabiliser les réseaux de recrutement des djihadistes. Ils promettent cette fois de s’attaquer directement aux comptes mails des recruteurs.

Les autorités n’avaient pas beaucoup apprécié l’intervention des Anonymous en janvier, mais il faut avouer qu’ils sont très efficaces.

Quant à l’état français, une mesure plus légale, mais radicale, vient d’être adoptée: le blocage administratif des sites faisant l’apologie du terrorisme. Elle permet de fermer un site web sans avoir besoin de recourir à la justice.

Commentaires