Le "franglish" en chanson

La livraison de la semaine Samedi 22 juin 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Le "franglish" en chanson
Cette semaine on vous parle du franglish des chansons où pour des raisons diverses on peut retrouver de l'anglais mélangé avec de l'anglais. Cette technique d'écriture est appliquée aussi bien par des groupes américains et français...

(Légende : La couverture du vynile du groupe Chic)

 

 

Le franglish a vu le jour en 1935 avec la chanson "Darling, je vous aime beaucoup", titre original d'Anna Sosenko Dans les paroles on retrouve cette question oh combien importante : "Darling, je vous aime beaucoup / Je ne sais pas what to do"

 

 

 

Bien plus tard dans les années 70, c'est l'explosion de Chic, un groupe funk emmené notamment par un certain Nile Rodgers.

Le groupe inclut beaucoup de mots en français dans les titres ou parfois dans leurs paroles, notamment dans leur tube le plus célèbre "Le freak".  Titre qui devait s'appeller "Fuck off", en réfèrence à Grace Jones qui avait mis un plan galère au groupe lors d'une soirée en boîte de nuit.

Pour des raisons évidentes de censure, le groupe a finalement opté pour "Le freak" donc le bizarre....

 

Cette pratique ne se limite pas seulement aux groupes anglophones.



Deux rappeurs qui se livrent une guerre par vidéos et punchlines interposées : Booba et La Fouine se sont également essayés à cette pratique.

Ces deux vont même jusqu'à rajouter des mots en arabe.

Premier exemple avec La Fouine sur son morceau "Tu n'as aucun swagg"

 

A noter l'utilisation du terme "swagg" qui a explosé depuis

Un moment dans la chanson il déclare : Blackberry torch bsahtek le Nokia serpent

Décidace à ...

Booba qui  à l'instar de Fouiny Baby a également tendance à mélanger le français, l'anglais et l'arabe dans ses textes notamment sur le morceau A4

Commentaires