Le drone livreur de Amazon est de retour

Le Hub (2015-2016) Lundi 30 novembre 2015

Réécoute
Le drone livreur de Amazon est de retour
En pleine COP21, le distributeur Amazon y va de sa contribution, en proposant de remplacer ses livreurs par des drones

Et pour le coup, l’empreinte carbone devrait diminuer. Mais c’est sans doute aussi une question d’économie.

Les drones livreurs, c’est donc le pari fou du distributeur Amazon qui a présenté ce weekend une nouvelle version de son drone. Il est capable d’aller chercher le colis tout seul dans l’entrepôt, et d’aller livrer les clients, de manière autonome. Et quand le colis a été déposé devant la porte de chez lui, le client reçoit un message, pour dire, que son paquet est arrivé.

Génial ! Mais ça ressemble quand même a une énorme blague

Et pourtant, c’est tout a fait sérieux. Même si au départ, tout a commencé par un poisson d’avril. C’était en 2013 et Amazon présentait donc son drone livreur de colis. Tout le monde s’est bien marré. Mais fin 2013, le distributeur est revenu en disant : « Hey vous vous rappelez de notre drone livreur ? Et bien il existe vraiment. On est en train de bosser pour le mettre au point. »

Le premier modèle était petit et un peu cheap, mais celui qui a été présenté ce weekend n’a plus rien à voir. Il ressemble à un petit avion autonome. Il est capable de livrer dans un rayon de 24 km et peut voler jusqu’au 88 km/h.

Que dit la loi sur les drones en France ?

Elle est super stricte. Le vol de tout engin motorisé dont le pilote se trouve au sol, est autorisé. Mais dès qu’un drone possède une caméra, c’est complètement différent, il faut des autorisations très spécifiques, puisqu’il peut être potentiellement utilisé pour de la surveillance.

Y a-t-il déjà eu des condamnations pour le vol de drone en France ?

Oui, en 2014 à Nancy, un jeune homme de 18 ans avait fait voler un drone au dessus de la ville et avait publié la vidéo sur YouTube. Il risquait un an de prison et 15 000 euros d’amende pour mise en danger de la vie d’autrui, mais il a été relaxé.

Et en Mars dernier, trois journalistes de la chaîne Al Jazira ont été mis en garde à vue, ont écopé de 1000 euros d’amende et la confiscation de leur drone pour l’avoir fait survoler le bois de Boulogne et les monuments Parisiens.

Et les drones livreurs en France, c'est pour quand ?

Pour Amazon, on se sait pas du tout, Mais au mois de septembre, La Poste a indiqué avoir commencé des tests de vol de drone pour faire transiter le courrier entre plusieurs plateformes de tri en France.

La Poste espère pouvoir demander une autorisation d’ouverture de ligne régulière auprès de l’aviation civile d’ici 2020. Son but : accélérer la livraison en zone d'accès difficiles.

 


Crédits photos : Capture YouTube

Commentaires