Le dopage, où les sportifs qui pètent (littéralement) le feu

Le 7-9 Jeudi 08 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Le dopage, où les sportifs qui pètent (littéralement) le feu
Quand on dit dopage, on pense spontanément au cyclisme. EPO, anabolisants et autres stéroïdes sont dans l'imaginaire collectif l'apanage des coureurs à vélo. Mais pendant qu'on jette volontiers la pierre à Lance Armstrong et consorts, on oublie que les autres disciplines sont aussi touchées, à commencer par le foot...

 

"Ce mec a eu un cancer du poumon, du cerveau, des testicules, il a subi une chimio, il a perdu une testicule nom de Dieu, et pourtant quand il respire il prend deux fois plus d'oxygène ! La question ne devrait pas être: est-ce qu'il s'est dopé. La question devrait être: pourquoi on ne se dope pas !"

Il y a de quoi être excédé. En tout cas, Lewis Black, dans l'émission humoristique américaine The Daily Show, l'est complètement quand il entend les aveux de Lance Armstrong en octobre dernier... Finalement, un peu d'EPO, ça requinque un peu non ?

 

Dans une course effrénée à la performance, la tentation est grande pour prendre un petit remontant. Un petit remontant, qui augmentent les troubles vasculaires, respiratoires, psychiques, psychologiques, voire causent la mort prématurée de ceux qui les prennent. Le dopage fait des ravages, dans le sport professionnel où les caméras sont braquées, mais aussi, même surtout, dans le sport amateur.
On tape sur Armstrong et Contador - mais qu'en est-il des autres sports ? Dans le foot, sport le plus populaire, pas d'esprit de dopage, nous dit la Fifa. Selon les spécialistes de la lutte anti-dopage, c'est une absurdité totale.
Pour parler de tout ça, nous recevons ce matin Clément Guillou, journaliste sportif à Rue89.

 

Et l'équipe du 7/9 pour le mois d'août, dans le désordre de préférence: Gilles Vervisch, Lelo Jimmy Batista (Canicule), Guillaume Ledit, Andréa Fradin et Olivier Tesquet (Culture Geek), Philippe et Philippe (Comix Attax), Lisa Vignoli (L'été en poche) et Cyril Sauvageot (La main dans le bac).


Et les hommes et les femmes de l'ombre:

A la musique, c'est Bénedicte Bourel qui assure la sélection. 
Celle qui pousse tous les boutons sur une console hyper compliquée c'est Anne-Charlotte Ghilem. 
Michel-Ange Vinti fait tout le temps attention à l'heure: c'est notre super réalisateur. 
Et celles qui préparent tous les matins: Lucinda Terreyre et Assa Samaké.

 

Retrouvez le 7-9 du Mouv' sur Facebook et Twitter. Et pour tout réécouter et tout garder, Podcaster l'émission.

Commentaires