Le code, un jeu d'enfant ?

le Reportage de la Rédaction Jeudi 03 avril 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Le code, un jeu d'enfant ?
"Chacun devrait savoir comment programmer un ordinateur parce que ça apprend à penser". 20 ans après Steve Jobs, les pouvoirs publics commencent à parler apprentissage du code. Car avec tablettes, imprimantes 3D et autres robots Lego, il y a vraiment de quoi s'amuser !

 

Le code à l'école? On n'est pas les premiers à y penser. L'Estonie a ouvert le bal avec l'enseignement des bases de Java et C++ dans des écoles pliotes en 2012. Depuis, la Finlande et la Grande-Bretagne ont sérieusement évoqué la mise en place de cours de programmation dès l'école primaire. Et en décembre dernier, c'est Barack Obama qui incitait les jeunes américains à apprendre à coder.

 

Pour une fois, la France a réagi assez vite. En février dernier, François Hollande le promet depuis la Silicon Valley, mais dans un autre style que celui du président américain: le "codage" à l'école, on va s'y mettre. Un plan sur l'e-éducation est d'ailleurs en préparation.

 

Des coding goûters...

La promesse n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Mercredi 2 avril, les adeptes du "coder pour décoder" fondent le Collectif Code Junior. Leur but? Démocratiser la "Culture code", et notamment l'idée que le code permet un meilleur usage des outils numériques. Mais aussi proposer un portail qui recense les ateliers sur ce thème. Celui de l'école Simplon est organisé par l'association Kids Coding Club de Montreuil.

Un atelier gratuit au Kids coding club, par Marion Dubreuil

Les coding goûters, ça plaît autant aux garçons qu'aux filles !

 

...au code à l'école

Problème: les coding goûters, ça coûte cher (28 euros au Kids coding club, à l'exception de certains ateliers gratuits). Et ça ne concerne qu'une minorité d'enfants. Pour François Tort, chercheuse à Normale Sup et pédagogue de l'informatique, c'est à l'école que ça doit se passer, dès le primaire. Pour le moment, les enseignants sont simplement encouragés à utiliser les outils informatiques dans toutes les matières. Selon elle, l'apprentissage du code est l'occasion rêvée d'en faire une discipline à part entière. 

On peut faire des exercices très simples, pour montrer aux enfants l'intérêt du codage des informations. C'est une parfaite initiation à l'informatique.


 

Un des robots "sumo" de la classe de Sampiero Porri 

 

Un instituteur de CM2 parisien, Sampierro Porri, tente déjà l'expérience. Cette année, ses élèves créent des robots "sumo", capables d'éjecter leur adversaire hors d'une zone de combat. Gros succès chez les enfants. Mais le professeur ne plaide pas pour autant pour un enseignement obligatoire du code. "J'ai mis en place cet atelier pendant que certains de mes collègues font de l'histoire de l'art ou du théatre. Pour moi, l'informatique, c'est simplement l'un des champs de la créativité".

 

Le code pour les enfants, il en est aussi question ici, et puis là encore sur lemouv.fr.

Reportage : Marion Dubreuil et Marie Blondiau

Photos:  Sampiero Porri et Marion Dubreuil

 



Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction.

Commentaires