Le cinéma de Kerven et Delépine

Le 12-13 Jeudi 25 avril 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Le cinéma de Kerven et Delépine
Philippe Dana et Laurent Kramer reçoivent Benoît Delépine, Gustave Kerven et Gérard Bonnet pour Les lendemains qui chantent (Canal Plus).

Les lendemains qui chantent, un documentaire diffusé le jeudi 25 avril à 22:15 sur Canal Plus Cinéma.

Gérard Bonnet, Stéphane Bergouhnioux et Jean-Marie Nizan retracent le parcours cinématographique des singuliers réalisateurs Benoît Delépine et Gustave Kervern. Leur documentaire célèbre le parcours tumultueux et glorieux du duo explosif et de son cinéma "ré-enchanteur". De leur rencontre, après l'échec de MICHAEL KAEL CONTRE LA WORLD NEWS COMPANY, première réalisation de Delépine, à leur dernière réalisation, LE GRAND SOIR, ce documentaire présente l'ensemble de leur filmographie. Il est émaillé des témoignages du producteur Vincent Tavier, du chef opérateur Hugues Poulain, des acteurs Benoît Poelvoorde (AALTRA), Gérard Depardieu (MAMMUTH), Yolande Moreau (LOUISE-MICHEL), Albert Dupontel (LE GRAND SOIR) et Bouli Lanners, anonymes et autres membres de la "famille cinéma de Delépine et Kervern". Tous sont ici réunis pour ouvrir les portes de leur univers décalé, drôle et poétique. Chacun leur tour, ils évoquent leurs souvenirs et anecdotes de tournage et livrent leur point de vue sur l'oeuvre des deux cinéastes. Acteurs et actrices soulignent leur direction faussement approximative, tandis que Vincent Tavier et Hugues Poulain sont séduits par leur langage cinématographique et leur professionnalisme tatillon. Les ouvrières ayant joué dans LOUISE-MICHEL, le PDG de Sodiporc (MAMMUTH) ou encore Miss Ming (LOUISE-MICHEL, MAMMUTH) soulignent quant à eux l'esprit familial et convivial qui règne sur les tournages, et l'humanisme du duo qui sait se "mettre à la portée des gens". Les deux cinéastes reviennent également sur leur rencontre poétique et leur méthode de travail. Ils composent un "noyau atomique en perpétuel bouillonnement", libres et irrésistibles...

 

 

Commentaires