Le ciné français célébré à L.A.

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mercredi 23 avril 2014

Réécoute
Le ciné français célébré à L.A.
La 18e édition du festival du film français de Los Angeles, le ColCoa, a démarré lundi sur les collines d'Hollywood. Ca râtisse large, de Riad Sattouf à Claude Lelouch. Une soixantaine de films au programme. Le public américain semble de plus en plus réceptif.

 

"Depuis L'Arnaqueur et Intouchables, un certain nombre de jeunes réalisateurs et producteurs innovent en écrivant des comédies de plus en plus universelles." François Truffart, le directeur du festival ColCoa, sent monter bien plus qu'un frémissement. "Cet humour est facilement compréhensible par le public américain. Ce sont des spectateurs qui ont envie de voir des choses très différentes de ce qu'Hollywood leur apporte."

 

L'affiche officielle du festival ColCoa 2014, jusqu'au 28 avril à Los Angeles

 

C'est en effet la comédie qui a la part belle dans son rendez-vous annuel, grande fête du cinéma français à Los Angeles. Les récents longs métrages de Dany Boon, Riad Sattouf ou Pierre Salvadori figurent au programme, à côté d'oeuvres à part, calibrées pour le marché américain tel le polar Mea Culpa de Fred Cavayé, avec Vincent Lindon.

François Truffart cite également Les garçons et Guillaume, à table ! parmi les valeurs sures qui s'apprêtent à conquérir les Etats-Unis. "C'est l'un des films les plus importants de l'année, multiprimé et qui illustre la créativité française et apporte un souffle indéniable." Une soixantaine de longs seront présentés jusqu'à lundi prochain. On verra bien si Guillaume Gallienne réussit à ajouter une ligne à son interminable palmarès.

 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.


Photo de couverture : extrait de Les garçons et Guillaume, à table !, de Guillaume Gallienne © Gaumont

 

Commentaires