Le changement, c'est maintenant

A plein tube Vendredi 03 mai 2013

Réécoute
Le changement, c'est maintenant
Voilà un an que François Hollande a été élu président de la République. Il assurait que le changement, ce serait maintenant. Chacun jugera ce qu'il en est aujourd'hui. La formule, en tout cas, semble venue tout droit du répertoire du groupe Scorpions.

 

Dimanche prochain, Jean-Luc Mélenchon appelle à une grande marche citoyenne à Paris. Il entend "passer un grand coup de balai" sur un système politique qu'il estime pourri.

 

L'initiative se déroule un an après l'élection de François Hollande à la tête de l'Etat. Rappelez-vous. A l'époque, Benjamin Biolay et Laurent Fabius dansaient ensemble une sorte de tektonik interrompue.

 

 

C'était l'une des meilleures blagues de la campagne. Ce slogan ne s'est peut-être pas complètement vérifié, le vent du changement n'a peut-être pas soufflé très fort.

Que vient faire le groupe Scorpions dans tout ça? Facile: "Wind of change", l'un de leurs plus grands tubes, a clairement servi d'inspiration aux responsables en communication du candidat Hollande. Ca et la drogue.

 

 

Leur clip était un brin plus grandiloquent, mais sinon c'est pareil.

Commentaires