Le bonheur, c'est nul

Rien à voir Jeudi 20 mars 2014

Réécoute
Le bonheur, c'est nul
Hier c'était donc la journée internationale du bonheur. Et ben mes enfants. Nous vl'a bien.

 

Liste des raisons pour lesquelles il faut arrêter à tout prix de parler de bonheur :

1- Parce que c'est devenu un marché

 

Il y a des livres, des conférences, des magazines, des coachs... Pourtant on sait bien que le bonheur ne s'achète pas (mais si, souvenez-vous, le vieil adage).

2- Parce que ça met trop la pression

 

Et que ça, ça ne peut pas contribuer à nous rendre heureux.

 

3- Parce que le bonheur n'a de sens que face au malheur

La sérénité, c'est vachement mieux. CQDF.

 

Une chronique pour ceux qui n'ont pas envie de céder !

 


 

 Retrouvez Elodie Emery sur Twitter

> Retrouvez toutes les chroniques

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Licence

Paternité Certains droits réservés par Ron Bennetts

Commentaires