Le beau Claude

Plan B (best of) Vendredi 19 octobre 2012

Réécoute
Le beau Claude
Frédéric Bonnaud reçoit Michel Pascal pour son livre Claude Chabrol.

Claude Chabrol, un livre de Michel Pascal publié aux éditions de La Martinière.

Claude Chabrol (1930-2010) est l’un des réalisateurs majeurs du cinéma français. Né au cinéma avec la Nouvelle Vague, il a su s’en détacher pour construire une œuvre unique, personnelle et, à son image, grinçante et généreuse. En cinquante-sept films, pour cinquante années de carrière, ce réalisateur prolixe a pris – et donné – un plaisir fou à analyser les petits travers d’une France trop lisse pour être honnête, toujours vaguement inquiétante. Du Beau Serge à Bellamy, de La Femme infidèle à Violette Nozière, cet amateur de Balzac a inventé sa propre Comédie humaine en dessinant une galerie de personnages hauts en couleurs. Entre les lignes des cahiers Clairefontaine où il rédigeait d’une traite les synopsis de ses films, il a laissé un peu de son regard sur le monde, l’âme d’un grand cinéaste et d’un homme à la personnalité merveilleusement riche. Cet ouvrage tente de faire la synthèse du réalisateur et du personnage Chabrol, discrètement autobiographique, en rassemblant ce qu’il a dévoilé de ses films et ce que les autres, collaborateurs et amis, ont dit de lui. Cette entreprise est menée par Michel Pascal, qui présente d’abord une vaste biographie de Claude Chabrol, de ses toutes premières années à son décès en 2010. Vient ensuite une filmographie sélective, dont chacun des trente films est introduit par un texte de l’auteur, accompagné de propos tenus par le réalisateur sur chaque œuvre et d’un choix de critiques presse. Enfin, la troisième partie de l’ouvrage met en regard des entretiens exclusifs de l’auteur avec des acteurs et actrices chabroliens (François Cluzet, Bernadette Lafont, Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire, Gérard Depardieu), deux de ses producteurs, Marin Karmitz et Patrick Godeau, et son attachée de presse de toujours, Éva Simonet. Le tout est illustré par une très riche iconographie mêlant instantanés de tournage et plongées dans les archives des collaborateurs de Chabrol, guidées par sa famille. Le livre est préfacé par le réalisateur américain James Gray, grand admirateur de la Nouvelle Vague qu'il a découverte avec Les Bonnes Femmes, et du cinéma de Chabrol.

Rédacteur en chef culture successivement à Europe 1, Le Point et Paris Première, Michel Pascal a également été chroniqueur cinéma sur Canal Plus et France Télévision. Il a récemment été rédacteur en chef du magazine Cinéma de Serge Moati sur France 5. Au cinéma, il a réalisé François Truffaut portraits volés présenté à Cannes en 1993. À la télévision, il est l’auteur de plusieurs documentaires dont Les 50 ans du festival de Cannes (France 2), Il était une fois le Rex (France 5) et L’Atelier de Michel Deville (Paris Première). Il a publié notamment Profession Cinéma (Jean-Claude Lattès, 1987), Cannes cris et chuchotements (Nil Éditions, 1997), Idées reçues sur le cinéma (Cavalier bleu, 2003) et Claude Chabrol par lui-même et par les siens (Stock, 2011). 

Commentaires