Laura Cahen, on a vu son Loup

Paye ton Projet Jeudi 30 janvier 2014

Réécoute
Laura Cahen, on a vu son Loup
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, focus sur Laura Cahen, jeune chanteuse qui prépare son premier album.

 

Le projet: financer l'enregistrement du premier album de Laura Cahen.

 

Qui est derrière? Une jeune auteur-compositeur-interprète fan de Moriarty et de Feist plutôt bien entourée (tourneur, éditeur, salle de concert en soutien...)

 

L'objectif: récolter 2000 euros avant le 17 avril 2014 via le site Ulule.

 

Quand une jolie bouille et un regard perçant arrivent à vous faire oublier un procédé marketing vieux comme le monde, qui plus est auréolé d'un flashcode (déclaré "grande cause perdue du numérique" par l'Unesco dès 2009), c'est plutôt bon signe. Prenez par exemple le flyer ci-dessous dégoté dans une salle de concert, et qui fait la promo du projet Ulule de la jeune chanteuse Laura Cahen :

 

L'histoire de la « garde à vue » fait référence à la vidéo de présentation du projet, que voici :

 

Encore une fois, rien de foncièrement original là dedans, mais c'est peu dire que la demoiselle inspire la sympathie, tout comme certaines de ses références (Camille, Feist, Bashung...) et certaines des contreparties promises à ses soutiens Ulule.

Par exemple, si vous versez 80 euros, en plus de l'album, de places de concerts, etc., et bien Laura viendra chanter une berceuse à vos enfants. Certes, uniquement dans un périmètre de 50 bornes autour de Nancy, la ville dont elle est originaire, mais c'est l'intention qui compte. D'autant qu'on imagine bien un gamin se tenir sage en écoutant la miss Cahen lui souffler a cappella les paroles de sa chanson Mon Loup :

 

 

On pourra évidemment toujours regretter qu'une artiste entourée par un éditeur (Wagram Publishuing), un tourneur (Furax) et une salle de concert (L'Autre Canal) doivent en appeler au crowdfunding pour récolter 20000 euros et enregistrer son album. Que voulez-vous, on est en 2014, et en dehors de l'autoproduction fait maison, les choses ont un coût que les soutiens classiques ne semblent plus forcément disposés à financer.

 

Plutôt dommage quand on voit que Laura Cahen compte s'entourer de Samy Ostra -réalisateur des albums de La Femme et Rover- pour enregistrer puis mixer les morceaux pendant plus de trois semaines au final.

 

La pop francophone de Laura Cahen a déjà beaucoup tourné sur scène, de la France au Québec, et sera bientôt visible sur scène de Paris à Saint-Jean-de-Luz en passant par Calais. Et du coup, peut-être aussi par chez vous, si vous cassez un peu votre tirelire sur Ulule.

 

 


 

 

> Toutes les chroniques Paye Ton Projet

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Alexandre Hervaud

 

Commentaires