La "Win" des paris sportifs

le Reportage de la Rédaction Mardi 01 avril 2014

Réécoute
Dernières diffusions
La "Win" des paris sportifs
En France, le marché des paris en ligne est en pleine croissance, +20% par an. Il est évalué à près d'un milliard d'euros. Autant que le marché historique des courses hippiques, mais loin derrière celui du marché britannique qui avoisine les 9 milliards d'euros.

 

C'est le football qui génère la majorité des paris sportifs en ligne, aux alentours de 70%. Les quarts de finale de la Ligue des champions avec le match PSG - Chelsea ce mardi et mercredi soir vont sans doute battre des records.

 

 

David Bélhaïche, passionné de football, a créé un blog (johnanthony.fr, du nom du personnage incarné par Matthew McConaughey dans Two For The Money de John Carpenter) et un site de paris sportifs (mediapronos.fr) avec une équipe de 20 pronostiqueurs spécialistes de tous les championnats européens mais aussi du tennis et de sports plus anecdotiques comme le ping pong.

 

Pour évaluer les cotes des matches, une dizaine de traders travaillent pour les sites de paris sportifs. Il y a deux types de cotes. Celles qui sont présentées sur les sites de paris avant les matches par les "made-trader", et celles qui sont présentées pendant un match par les "live-trader". Alex est un "live-trader". Il travaille chez lui, la nuit, pour l'un des plus grands sites de paris britanniques. Il est ingénieur et titulaire d'un doctorat en maths.

 

Avant de parier, un dernier conseil : ne misez que sur les sites qui présentent sur leur homepage le label de l’Arjel, l’autorité de régulation des jeux en ligne qui dépend du ministère des Finances. C’est la garantie de ne pas perdre sa mise et de pouvoir retirer ses gains. Clément Martin-Saléon est directeur des études économiques et de la prospective à l'ARJEL.

 

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.


Photo de couverture : Cc FlickR El Ronzo

Reportage : Guillaume Battin

 

Commentaires