La station de ski de demain

Mouv' Futur (2015-2016) Mardi 10 février 2015

Réécoute
"La station de ski verte n'existe pas"
Avec près de 150 stations de ski, la France possède le plus grand domaine skiable au monde (30% du domaine total). Mais la concurrence des pays émergents (Russie, Chine, Inde) oblige les professionnels à s'adapter aux contraintes de la clientèle. La stratégie se résume en trois mots : technologie, sécurité, environnement.

TECHNOLOGIE

D'après Vincent Lalanne, directeur des 3 Vallées, "les stations de demain devront être connectées". Les montagnes se trouvent "au bout du tuyau", et pourtant elles devront offrir les mêmes services aux skieurs que dans la vallée.

Du côté des remontées mécaniques, la tendance est à la suppression des tire-fesses. Ils sont progressivement remplacés par des télé-sièges débrayables à double embarquement comme ici aux Ménuires.

 

       
Le skieur/snowboarder sera bientôt équipé d'un casque (il va devenir obligatoire), d'une combinaison équipée d'un système Air Bag comparables aux voitures. Ce dernier peut éviter bien des blessures en cas de chute ou de choc et peut sauver la vie en cas d'avalanche. Le skieur de demain sera également équipé d'un masque GPS.
           

 

SECURITE

Le bilan des accidents en 2013 laisse apparaître une baisse du nombre de blessés et d'accidents mortels. Un bilan plutôt positif, qui pourra encore être renforcé avec le respect des conseils de sécurité par les usagers, comme le port du casque.

Les chiffres, tirés du dauphine :

  • 42 585 blessés sur pistes soit – 10 % alors que la fréquentation a crû de 5 %. Dans les années 2000, la barre des 50 000 secours avait été dépassée
  • 21 morts dont 11 traumatiques (3 collisions avec obstacles et 8 chutes), contre une quarantaine certaines années de la décennie 2000
  • 93 % des victimes traumatiques se blessent seules et 7 % par collision
  • Une fois sur cinq, les secours sont appelés pour des personnes indemnes
  • L’indice de gravité par accident est deux fois plus important en hors-pistes

 

 

ENVIRONNEMENT

Depuis deux saisons, l'association Mountain Riders décerne le flocon vert. Ce label, comparable aux Pavillons bleus pour les stations balnéaires, récompensent les stations en montagne qui répondent aux critères de l’association. Mais sur près d'une centaine, deux seulement peuvent arborer le logo.

 

Commentaires