La star d'Instagram Essena O'Neill quitte les réseaux sociaux !

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mardi 03 novembre 2015

Réécoute
La star d'Instagram Essena O'neill quitte les réseaux sociaux !
Un demi-million de followers sur Instagram, un corps parfait et une vie de rêve, en apparence... A 18 ans, la star australienne dévoile les coulisses d'Instagram et pousse un gros coup de gueule contre les réseaux sociaux.

A 18 ans, l'Australienne Essena O'neill est une icône du web.

Sur Instagram, l'influenceuse partage, avec ses 720000 abonnés, son quotidien de star du web. Pose Zen, Selfie, tout semble rouler pour elle, jusqu'à ce qu'elle décide en octobre dernier de supprimer ses comptes. Pourquoi ? Parce qu'elle sature de sa vie virtuelle sur les réseaux sociaux. Elle a donc soigneusement fermé son compte Tumblr et a publié cette vidéo où elle semble au bout du rouleau...

 

Dans cette vidéo, Essena O'Neill raconte :

[A 12 ans, j'étais] celle qui regardait les youtubeuses, les mannequins. Je voulais devenir ces filles, être populaire et c'est passé par le nombre de "like" ou d'abonnés sur une page. Je jugeais ma valeur à ma popularité en ligne


 

L'égérie anti - réseau social

Sur son compte Instagram, Essena a supprimé plus de 2000 photos. Sur les 96 photos restantes, le mannequin a changé les légendes afin de dévoiler les coulisses de son ex-vie d'Instagrammeuse. Partenariats avec les marques, poses superficielles, Essena dénonce un système basé sur " l'égocentrisme ". Dans la photo suivante, par exemple, la légende est incisive :

"Ventre rentré, pose stratégique, poitrine remontée. Je veux que les jeunes filles comprennent que ce n’est pas quelque chose de spontané, de cool ou d'inspirant. C’est juste de la perfection artificielle pour attirer l’attention."

Fatiguée par cette vie, la fille à suivre a décidé de créer un blog, Let's Be Game changers (Changeons les règles du jeu) afin d'encourager les jeunes à se déconnecter des réseaux sociaux... même si elle n'en disparaitra pas complètement...

 


Crédit photo : Instagram

Commentaires