La solitude de l'entraîneur sur le banc de touche

Façon de penser Mercredi 02 juillet 2014

Réécoute
La solitude de l'entraîneur sur le banc de touche
Un rôle bien difficile à jouer que celui d'entraîneur. Une manière d'apprendre le principe stoïcien: "il y a des choses qui dépendent de nous, d'autres qui n'en dépendent pas."

En un sens, la victoire ou la défaite dépendent de lui, tant et si bien qu'il sera tenu pour le principal responsable du résultat. Et pourtant, il doit se contenter de regarder, impuissant, le match livré par ses joueurs.

Alors, il y en a qui s'énervent et qui crient, même si ça ne sert pas à grand chose, et d'autres qui restent "stoïques".

 

Une manière d'apprendre, à ses dépends, le principe essentiel de la philosophie stoïcienne enseignée par Epictète:

Il y a des choses qui dépendent de nous et d'autres qui n'en dépendent pas.


 



> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

Commentaires