La rupture a-t-elle un sexe ?

Point G comme Giulia Lundi 10 juin 2013

Réécoute
La rupture a-t-elle un sexe ?
« Et sinon, tu as déjà sauté en parachute non ? Bah, apprête-toi à te faire larguer alors!» Oui la chute libre peut parfois être violente et certains atterrissages douloureux.

On connaît le texto pas classe et sans appel annonçant la fin ; le classique mais indémodable « je préfère qu’on reste amis, c’est mieux »; ou encore l’hypocrite « en fait, tu es trop bien pour moi, je ne te mérite pas ».

En matière de séparation, il n’existe pas vraiment de modèle. C’est un peu dis-moi à quoi ressemble ton couple, je te dirais comment il va prendre fin. Et pourtant, bien malin celui qui pourrait nous dérouler le guide de la rupture parfaite…

Difficile de dire si les hommes sont plus lâches que les femmes et ces-dernières plus douces en matière de largage ! Une chose est certaine : 75% des séparations et des divorces sont demandés par les femmes. Doit-on comprendre que les femmes sont plus courageuses que les hommes... On peut simplement se demander si les hommes et les femmes se quittent de la même manière et si nous vivons-nous la séparation à l’identique.

 

Alors, la rupture a-t-elle un sexe ? On en parle ce soir avec François de Singly, sociologue, auteur de « Séparée, vivre l’expérience de la rupture » publié chez Armand Colin.


Et comme chaque lundi, la revue de presse de Mathilde Terrier

 

Demain : La silhouette : une obsession récente ?

 

Point G se construit avec vous ! Toutes vos questions, toutes vos réflexions sont donc les bienvenues. Et pour ça, vous avez le choix :

-Le répondeur de l’émission : 01 56 40 54 54

-Notre compte Twitter :  @pointgiulia

-Notre page facebook : Point G comme Giulia

-Notre adresse mail : pointg@radiofrance.com

 

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

 

Point G comme Giulia : Giulia Foïs

Attachée de production : Julie Verne et Romy Engels

Commentaires