La radio de demain

Le 7-9 Mardi 17 décembre 2013

Réécoute
La radio de demain
La Maison de la Radio fête ses 50 ans et ce matin le Mouv' imagine la radio de demain. Une radio qui s'écoute et qui se regarde, sur des écrans que l'on emmène partout avec soi. Mais le bon vieux transistor n'a pas dit son dernier mot.

 

Happy Birthday la Maison Ronde ! Inaugurée en 1963 par le général de Gaulle, le vaisseau amiral de Radio France est une fourmilière au service de l'info, de la musique, de la culture, au service de la voix et du son.

A l'heure où la Radio Numérique Terrestre (RNT) tarde à voir le jour, le défi de la numérisation reste le chantier de la décénnie pour le média radio. Et les acteurs l'ont bien compris : chacun accélère son développement sur le web, inventant chaque jour de nouveaux usages numériques.

Et en la matière, les possibilité sont infinies, à l'image du son binoral ou multicanal. Développée à Radio France par la plateforme Nouvoson, cette nouvelle technique est rendue possible par l'évolution rapide des débits et des navigateurs web. Hervé Dejardin est responsable de son déploiement à Radio France.

The chairman dances de John Adams, par l'Orchestre National de France © Luc Jennepin / RF

  
Selon Médiamétrie, la radio totalise aujourd'hui  8,9% de son audience cumulée en dehors du transistor (téléphone, ordinateur, TV, baladeur.) Un chiffre appelé à croître avec l'arrivée des "digital natives", cette génération née avec l'ère numérique. 

Malgré tout, les auditeurs restent attachés à la magie des ondes. D'après l'IREP (Institut de Recherches et d'Etudes Publicitaires), la radio est le média qui résiste le mieux à la crise économique. Ses recettes publicitaires ont reculé de 1,4% au premier semestre 2013 contre - 6,6% pour la télévision et - 8,5% pour la presse.

Magnétophone numérique de reportage (1995), déjà une pièce de musée (cc Flickr) Knowtex


Qu'en sera-t-il de la radio après le tournant numérique ? Comment la radio de demain peut-elle garder sa pertinence et sa légitimité face à l'autonomie du consommateur et à la multiplicité des supports de diffusion ?

Pour répondre à ces questions et apporter un éclairage sur les enjeux de la radio de demain, nous recevrons Yoann Vincent, étudiant qui prépare actuellement un mémoire sur les nouveaux formats radio et Albino Pedroia, membre du GRER ( Groupe de Recherche et d'Etudes sur la Radio) et porteur du projet Onde Numérique, un bouquet de 63 radios numériques, récemment autorisé par le CSA. 


Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Commentaires