La première fashion week ougandaise

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Lundi 17 novembre 2014

Réécoute
La première fashion week ougandaise
A côté de Milan, Londres, Paris et New York, il faudra désormais compter sur Kampala. La capitale ougandaise a lancé ce week-end sa première fashion week. Et c'est une jeune créatrice, Gloria Wavamunno, qui porte ce mouvement.

 

Elle a à peine trente ans et c'est déjà l'une des figures majeures de la haute-couture africaine. Gloria Wavamunno a la précocité d'un Saint Laurent né au bord du lac Victoria. En ce week-end de novembre, elle a vécu ce qui aurait semblé fou il y a quelques années : une fashion week à Kampala. La mode ougandaise est florissante, et sa vitalité est en passe de concurrencer la haute couture sud-africaine et nigériane.

 

Défilé new-yorkais de Gloria Wavamunno en 2011 © Africa Fashion Week New York

 

Il est passé, le temps où les stylistes africains ne pouvaient compter que sur les défilés thématiques à New York (comme cette "Africa Fashion Week", filmée ci-dessus en 2011). L'Ouganda est un pays en pleine reconstruction économique (on en avait parlé ici) et ce premier rendez-vous de haute couture à Kampala en est une nouvelle preuve.

 

Préparatif avec Gloria Wavamunno © Aimie Eliot

 

Sur son compte Twitter, Gloria Wavamunno bombardait les internautes de messages ces dernières semaines. Il fallait faire vivre cet événement pour qu'il s'installe dans la durée. Il s'agissait pour elle de "soutenir l'industrie de la mode en Afrique de l'Est". Son showcase, samedi soir, était l'un des moments forts de la manifestation. Une réussite artistique, certainement. Financière, l'avenir le dira.

 

 

Pimp my Ouganda : le nouvel essor du design à Kampala. A retrouver ici.

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

 


Reportage : Aimie Eliot                 Edition : Augustin Arrivé

Commentaires