La nouvelle plume de François Hollande est un spécialiste du gangsta-rap

Zone internet Vendredi 14 mars 2014

Réécoute
La nouvelle plume de François Hollande est un spécialiste du gangsta-rap
Toutes les semaines dans Touche pas à mon poke, Alexandre Majirus enquête à sa façon sur une histoire insolite de l'Internet. Le WTF dans toute sa splendeur.

 

Julien Docteur Dray a de quoi être jaloux. On connaissait l'amitié entre Barack Obama et le rappeur Jay-Z, c'est maintenant au tour de François Hollande de confier l'écriture de ses discours à un spécialiste du gangsta-rap.

 

Pas un hasard que le président de la République se tourne vers Pierre-Yves Bocquet pour muscler ses textes. Énarque et féru de hip-hop américain, l'homme a déjà oeuvré dans l'ombre de nombreux hommes et femmes politiques. C'est notamment lui qui était derrière l'album Laisse pas tomber ton fisc du groupe mythique NKM ! Tout le monde a encore à l'esprit ses punchlines fameuses :

 

 Mais qu'est-ce que, mais qu'est-ce qu'on attend pour Hortefeux ? Qu'est-ce qu'on attend pour ne plus suivre les règles du jeu.


 

Dans cette battle de rap qu'est la politique politicienne, mieux vaut être bien armé. Dans cette optique, Marine Le Pen chercherait une nouvelle plume pour écrire ses clashs mais pour l'instant, aucun nègre ne s'est proposé. En attendant, dans la gangsta-politique, les scandales vont bon train. Extorsions, chantages, menaces, règlements de compte, c'est le lot du groupe Sexion Serge Dassault, en provenance de l'Essonne. 

 

(Ne ratez pas les doublages délicieux en réécoutant cette chronique !)


 

> C'était cool, non ? Écoutez Touche pas à mon poke en entier.

> N'oubliez pas de liker la page de l'émission sur Facebook et de suivre @tpmpk_lemouv sur Twitter. 

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires