"La nature en partage" : vers des parcs nationaux plus accessibles à tous

Les engagés (2015-2016) Jeudi 07 janvier 2016

Réécoute
La Nature en partage
GMF et Parcs Nationaux de France ont conclu un partenariat sur le thème « La Nature en partage » avec pour axe prioritaire l’accessibilité des parcs pour les personnes en situation de handicap et leur entourage.

 

GMF Assurance et Parcs nationaux de France ont renouvelé pour 3 ans, leur partenariat sur le thème « La Nature en partage »

Avec Esperanza Duval-Galache, Responsable du pôle RSE de GMF

Des actions concrètes en faveur de tous les publics


 

La convention 2015-2017 inclut une nouvelle thématique : la protection de la biodiversité. Un an après le renouvellement du partenariat, de nouvelles actions ont été mises en place dans les 10 parcs nationaux, comme le lancement de la console « Dolphyn » au Parc national de Port-Cros.

GMF et Parcs Nationaux de France ont conclu un partenariat sur le thème « La Nature en partage », qui a pour axe prioritaire l’accessibilité des parcs pour les personnes en situation de handicap et leur entourage.

En effet, les 10 parcs nationaux de France ont développé des projets permettant à ces personnes de profiter de leurs sites et de leurs trésors naturels.

Par exemple :

-          Le parc de Port-Cros a lancé la console « Dolphyn» : ces tablettes multimédia submersibles permettent aux personnes qui ne peuvent pas pratiquer la plongée (handicap, phobie...) de s’immerger en piscine et de percevoir les sons et images d’une personne plongeant en mer.

-          Dans le parc national des Cévennes, un projet d’aménagement de la Maison du Parc de Florac, accessible pour tous, est en cours.

-          Dans le Parc amazonien de Guyane, l’opération « Saül, l’Amazonie pour tous » entre dans sa seconde étape avec la création d’un guide touristique et de fiches techniques dédiés à l’accessibilité, le développement de la randonnée pour les déficients visuels et l’amélioration de l’accessibilité sur la commune de Saül.

Le second axe de ce partenariat est la protection de la biodiversité.

Cela se traduit par des projets comme le projet COPAINS qui permet de valoriser des collections végétales de l’île de Porquerolles, à travers un parcours d’insertion, dans le Parc national de Port-Cros.

Pour en savoir plus

 


Crédit Photo: Wikipédia / Site parcs nationaux

 

Commentaires