La #MouvTape de Kevin Rolland (ski acrobatique)

La Mouv' tape (2014-2015) Mercredi 21 octobre 2015

Réécoute
La #MouvTape de Kevin Rolland (ski acrobatique)
Il a toujours un bonnet sur la tête, mais c'est loin d'être un âne. Kevin Rolland est clairement un virtuose aussi bien sur ses skis que dans la vie. Un véritable as du marketing. Alors pour mieux le connaître, Mouv' a choisi de le suivre sur la piste... de la musique !

Originaire d'Annecy, Kevin Rolland a suivi la piste familiale en choisissant de descendre les neigeuses. Un choix excellent qui lui a permis d'être champion du monde en Halp-Pipe en 2009, de décrocher le bronze aux Jeux de Sotchi en 2014 et d’être décoré de l'Ordre National du mérite la même année. Welcome à l’Élysée. 

Mais cette marche franchie n'est sûrement pas la plus haute pour Kevin Rolland dont on se dit qu'il pourrait aussi bien skier sur les mains, il serait tout aussi doué. 

Kevin Rolland à l'Elysée

Sa page facebook fourmille de partenariats avec des marques de skis, des boissons énergisantes, du matériel high-tech... De quoi faire frémir les fans avec de perpétuels jeux concours qui développent sa cote de popularité. Et son style. Il a clairement un grand leadership dans le domaine de la communication. Leadership qu'il enseigne même à HEC. Appelez-le Maitre Rollandski. S'il vous plait. 

Professeur Rollandski

Pour ne pas susciter trop de jalousie on évitera de dire que le monsieur vient également d'être primé au festival IF3 de Montréal pour son nouveau court-métrage Fast Forward. Court métrage qu'il a également présenté récemment au High Five. Qu'il a un sens de l'humour dérisoire qui lui permet d'assurer sur tous les terrains. Aussi bien les pistes de La Plagne que les chemins plus boueux.

Pour le XV de France, Kevin Rolland est prêt à se mettre au rugby... freestyle ! Jusqu'où irez-vous #SILESBLEUS créent...

Posté par BMW Sport Experience sur vendredi 16 octobre 2015
 

 

 

Et surtout on ne dira pas que le monsieur assure sur la piste de danse, parce que ça va commencer à en faire trop à suivre... 

On a dit qu'on se concentrait sur la musique en plus...


Commentaires