La #MouvTape de Jean-Baptiste Grange (ski)

La Mouv' tape (2014-2015) Mercredi 07 octobre 2015

Réécoute
La #MouvTape de Jean-Baptiste Grange (ski)
Il fait encore une fois partie de l'équipe de France de ski 2015... Jean Baptiste Grange, champion du monde de slalom en titre a quitté sa Savoie natale, le temps d’une pause musicale au micro de Mouv’.

Quand on est né avec des skis en guise de biberon, c’est difficile de ne pas atteindre l’excellence. Père et mère skieurs de l’équipe de France des années 70, Jean Baptiste Grange a dû manger de la neige bien avant de faire ses dents. Heureusement que ça fond.

Et nous aussi, on fond devant le palmarès du brun charismatique. 

Déjà en junior, Jean Baptiste Grange transforme ses traces de poudreuse en or, en épreuve slalom, lors de la coupe du monde de Chamonix. Et depuis 2007, l’alchimiste collectionne les lingots avec pas moins de 9 victoires en coupe du monde dont la plus éclatante à Garmisch en Allemagne.

En 2011  c’est la crise : le cours de l’or diminue, Jean Baptiste Grange passe quatre années à se battre contre ses blessures. Quatre années d’endurance dont il viendra à bout en février 2015 en revenant à l’or au championnat du monde de Beaver Creek.

C’est un rêve. Je ne pensais pas avoir les capacités de faire ça. Il faut que j’arrive à remettre en ordre mes émotions.


 

Imaginez, quatre années de défaite, et puis une fin de piste, les derniers mètres, et puis le Suédois Mattias Hargin qui passe finalement derrière. C’est bon pour le bronze. Et puis Grange double Khoroshilov. Et Hirscher. Ca y est, l’ordinaire est bien derrière, Jean Baptiste renoue avec le rare et le précieux.

 

Désormais skieur modèle de l’équipe de France, Jean Baptiste en défendra les couleurs dès la mi-novembre avec un slalom de coupe du Monde à Levi (Finlande).

Pour accompagner ses victoires, il a choisi trois titres musicaux qu’il présente à Mouv’. Un choix qui lui ressemble : toujours choisir le bon moment pour se lancer. 

Découvrez la play-list de Jean-Baptiste Grange pour Mouv'


 

 


 

Par Florence Baruch

Crédit photos : CC Flickr Plamen Velev (illustration) / CC Flickr Apostolos (accueil) 

Commentaires