La machine à écrire, solution contre la surveillance?

Le 12:30 Mercredi 16 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
La machine à écrire, solution anti-surveillance?
Le 12:30, c'est votre magazine quotidien de l’actualité numérique, pour tout comprendre des modes de vie et de la culture de nos sociétés connectées. Aujourd'hui, on parle (entre autres) de l'initiative de députés allemands pour se prémunir de la surveillance de la NSA.

Pour vivre heureux, vivons cachés, paraît-il. Et pour vivre caché, vivons retro, serait-on tentés d'ajouter à en juger par cette information venue d'Allemagne : les huits députés chargés d'enquêter sur le scandale des écoutes de la NSA outre-Rhin utilisent en effet une machine à écrire ("et pas un modèle électronique!") pour se prémunir des grandes oreilles américaines...

Comme le Figaro le relate, le rapporteur de la commission parlementaire Patrick Sensburg a déclaré à la télévision allemande : "Nous devons nous assurer que nos échanges internes sont sécurisés, que nos emails sont cryptés, que nos téléphones le sont aussi ainsi que d'autres procédures que je ne peux pas préciser ici". En plus de la sécurisation high tech, le retour à la bonne vieille méthode "Arabesque" semble donc préconisé pour ne pas risquer les fuites...

 

Au même titre que les vinyles ou les Polaroïd, est-ce que la machine à écrire s'apprête à redevenir le nouvel appareil old school à la mode ? Même si, surveillance globale oblige, les raisons de ce retour seraient moins esthétiques que libertaires...

 


Rejoignez-nous sur la page Facebook du 12:30.

 

Abonnez-vous au podcast, via RSS et iTunes.

Commentaires