La leçon de S(tyle) : la main heureuse

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mardi 24 novembre 2015

Réécoute
La leçon de S(tyle) : la main heureuse
Comment affronter avec honneur et classe ce froid qui chicote ? Quand le froid te cogne, il faut aussi protéger nos petites mains

Haut les mains ! On a tous eu une maman qui nous a obligé à porter une cagoule ou à boire de l’huile d’olive pour les plus méditerranéens. Mais pour les mains, ces techniques ne marchent pas et comme vous n'avez pas main de la Torche, il va falloir suivre ces quelques conseils.

Il y a deux écoles pour protéger ses mains : ceux qui préfèrent les garder au chauc avec des gants et ceux qui mettent les mains dans les poches.

Regardez l'étiquette !

Si vous portez des gants, la première chose à faire est de regarder l’étiquette de vos gants  : contrairement au pull, on ne prend pas de laine. La laine absorbe l’humidité donc autant dire qu'avec la pluie et le froid, c'est inutile.

On choisit des gants en cuir qui protègent vraiment du vent et du froid. Pour les gants, vous en avez pour tous les prix. Le cuir de vachette, de porc, de cerf, de mouton, ça c’est le H&M du gants en cuir, vous ne pourrez pas le louper, les grains sont marqués. Le cuir d’agneau ou de chèvre : plus fin, plus souple et un peu plus cher. Enfin la rolls des gants, ce sont les gants en Pécari ( une sorte de sanglier d’Amérique du Sud).

Pour une protection maximale des mains, ces gants en cuir doivent être doublés. Pour la doublure, vous avez le choix entre trois matières : le cachemire, la soie et l’acrylique et celle qui remporte la compétition haut la main : c’est le cachemire, puis la soie. Ces fibres conservent très bien la chaleur. (l’acrylique, une matière synthétique, est complètement inutile en tout cas seul).

Gants en pécari chez Dents, par Comme un camion

Pour les autres : HYDRATATION !

Ceux qui ne portent pas de gants doivent encore plus prendre soin de leurs mains. Au risque d'avoir la peau fracassée par le froid. Donc :
- on les lave avec un savon de préférence : savon d’alep, savon de marseille mais oubliez le gel, c’est trop agressif pour la peau.
- on peut faire des gommages pour les mains aussi, une à deux fois dans la semaine pour éliminer les peaux mortes
- Enfin, on les hydrate avec une crème non grasse qui pénètre bien dans la peau : on ne doit pas se retrouver avec des mains collantes et pitié prenez une crème qui sent bon

Quoiqu’il en soit que vous portiez des gants ou non. La super-main n’existe pas, tout comme superman, donc lavez-les plus souvent ça vous évitera de chopper la grippe et surtout d’être stylé jusqu’au bout des ongles


Crédit photo : Blog Comme un camion

 

Commentaires