La leçon de S(tyle) : Dégaine ta parka

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mardi 27 octobre 2015

Réécoute
La leçon de S(tyle) : Dégaine ta parka
C’est qu’avec ce temps bizarre, on ne sait plus où donner de la tête ni quelle veste portée. Entre le chaud, le froid, la grisaille, le vent et la pluie : la parka est la pièce idéale pour faire face à ce temps capricieux

Même si la parka n'est plus du tout à usage exclusif des indiens inuits du Nord du Canada. Même si elle n'est plus réservées uniquement aux explorateurs de l’artique, son principe est resté le même : la parka est une grosse capuche, des grandes poches, une grande capacité, un corps confortable et une coupe droite.

La parka doublée

D’abord, la doublée : c'est celle que l’on porte pour aller affronter le blizzard du Grand Nord. Visuellement, c’est celle avec la fourrure dans la capuche. C’est la parka de haute montagne, faites de matières plus chaudes, plus isolantes mais également respirantes comme le Gore-tex ou équivalent. Les doublures sont en général en laine, en duvet en tout cas pas de matières synthétiques

La parka fine

Puis, il y a les parkas plus fines, sans poils de lapin sur la capuche ni de doublure, qu’on porte pour parer les pluies automnales. Quoiqu’il en soit la vraie parka est longue, elle descend en général à mi-cuisses et elle a un tissu imperméable avec une doublure plus ou moins épaisse.

Ce qui veut dire plusieurs choses :
- Si vous êtes petit, il faudra faire gaffe à la longueur parce qui si on prend la parka trop longue : ça tasse. Sâchez qu' l existe des modèles cintrés, voir avec un lien coulissant à la taille.
- Pour les plus grands, vous avez quartier libre, il faut juste garder à l’esprit que plus la parka est longue, plus elle protège.
- La parka est longue, donc normalementon ne peut pas la porter avec une tenue formelle type costume chaussures.
- Enfin, la VRAIE Parka est chère à cause de la matière qui doit être de qualité… ça peut monter jusqu’à 4000 euros

Quoi qu'il en soit, la parka n’est clairement pas la pièce qui met le plus le corps en valeur mais nous sommes d'accord : Le froid, c’est le seul moment où on le droit d'abandonner sa dignité stylistique

Commentaires