La guerre des sexes est-elle «naturelle» ?

Point G comme Giulia Mercredi 17 avril 2013

Réécoute
La guerre des sexes est-elle «naturelle» ?
L’homme chasse, et la femme cueille. Le mâle conquiert, et la femelle attend. Mais pourquoi ?

 

Parce que là où le premier devrait s’assurer la plus grande descendance possible ; la seconde, elle, aurait tout intérêt à garder le mâle à la maison pour l’aider à élever les petits. Des intérêts totalement divergents donc qui induiraient une guerre aussi nécessaire qu’éternelle entre les sexes. Le refrain est connu, et il nous arrange bien, justifiant les équilibres à l’œuvre dans nos sociétés.

Mais c’est oublier que la réalité animale est beaucoup plus complexe que cela, que chez certaines espèces, on a toujours préféré le compromis à la guerre ; que dans d’autres, les femelles dominent très largement et que les mâles s’occupent des petits…

Le biologiste Thierry Lodé, auteur de "La biodiversité amoureuse, le sexe et l’évolution" (Odile Jacob)  nous le raconte ce soir.

 

Hajera Mohammad de la rédaction du Mouv’ est également allée faire un petit tour à l’exposition « Bêtes de Sexe » au Palais de la Découverte

Commentaires