La France veut doper le crowdfunding

le Reportage de la Rédaction Mercredi 01 octobre 2014

Réécoute
Dernières diffusions
La France veut doper le crowdfunding
Suite au succès du crowdfunding en France, le gouvernement donne un cadre au financement participatif. Un décret d'application entre en vigueur aujourd'hui. Il fixe de nouvelles règles du jeu.
source : Financement participatif France

 

En hiver 2007, le chanteur Grégoire récolte en 57 jours près de 70.000 euros sur la plateforme MyMajorCompany. Son premier album "Toi + moi" se vendra à plus d' 1.200.000 exemplaires et les contributeurs empocheront 20 fois leur mise. Cette réussite emblématique marquera le début de l'histoire du crowdfunding en France. Depuis, plus d'un million de français y ont eu recours d'après le baromètre publié par l'association Financement Participatif France.

Fleur Pellerin

 

Même si les Etats-Unis et les britanniques sont encore loin devant, et si nos plateformes sont embryonaires face à Kickstarter ou Crowdcube, le gouvernement français souhaite encadrer et surtout faciliter la pratique. Discuté entre Fleur Pellerin, l'ex ministre aux PME et au Numérique et les dirigeantsd e plateformes, un décret d'application est mis en vigueur le 1er octobre 2014. Il a pour objectif de développer le crowdfunding au profit des entreprises tout en protégeant les épargnants. L'idée est également de promouvoir le Invest in France.

Aujourd'hui, la manne que représente le crowdfunding dans le monde dépasse 1.5 milliard de dollars. Selon le cabinet américain Massolution, ce marché devrait bondir d'ici fin 2014 et atteindre 5,1 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros).

 

Quelques grands projets financés par le crowdfunding

 

Les avantages et les inconvénients du crowfunding :

Les bons côtés du crowdfunding :

  1. participer à un projet noble et responsable ou auquel on croit
  2. encaisser des dividendes
  3. déduire sa contribution des impôts
  4. trouver une source de financement alternative
  5. éviter les tracasseries administratives des banques

 

Le côté obscur du crowdfunding :

  1. ne pas récupérer sa mise en cas de dépôt de bilan de l'entreprise
  2. s'engager dans procédure judiciaires longues et couteuses

 

Guillaume Battin

Commentaires