la fin de la crise énergétique?

Le 7-8 Jeudi 12 avril 2012

Réécoute
Dernières diffusions
Negawatt ou comment sortir de la crise énergétique
Parlons peu, mais parlons bien avec Marc Jedliczka, porte-parole de Négawatt, think-tank qui propose une sortie de crise énergétique très simple, mais il fallait y penser ! Puis direction le parc de La Villette à Paris avec son président Jacques Martial.

 

A 8h15: Négawatt peut se définir en 3 mots : sobriété, efficacité, renouvelables. Cette association s'interroge sur la question énergétique : alors que tous les indicateurs mondiaux prédisent un épuisement des ressources énergétiques, quel avenir pour l'homme ? La solution est simple mais il fallait y penser : utiliser les négawatts ! Rationnaliser, optimiser la consommation d'énergie et se tourner vers les énergies renouvelables. Marc Jedliczka, porte-parole de l'association Négawatt explique les tenants et les aboutissants de ce courant de pensée.

Le manifeste Négawatt publié aux Editions Actes Sud. 

 

 

A 8h30: La Villette, parc urbain parisien, présente jusqu'au 22 avril le festival "Hautes tensions" pour la deuxième fois. C'est la rencontre de deux univers qui n'ont, a priori, rien à voir: le cirque et la danse hip-hop. Une douzaine de compagnie présentent pendant deux semaines ces créations hybrides, donnant naissance à un nouveau genre. Jacques Martial, président du Parce de La Villette est l'invité de cette deuxième partie.

Le festival Hautes Tensions à La Villette à Paris, jusqu'au 22 avril

Cliquez ici pour retrouver toutes les chroniques de la matinale.


 Et les reportages de la rédaction :

  Le rush sur les procurations par Philippe Randé
  Action en justice contre le délit de faciès par Audrey Bourdier
  Bientôt des studios hollywoodiens à Toulouse? avec Corinne Cutilla, correspondante Radio France
  Crise du disque: encore un petit disquaire qui met la clef sous la porte par Valentine Dunate
 
 

Et n'hésitez pas à laisser vos commentaires et envoyer vos questions via Facebook et Twitter.

Bonne matinée à tous !

Commentaires