La déferlante "Kony 2012"

L'actualité numérique Lundi 12 mars 2012

Réécoute
Invisible Children ou l’avènement du slacktivisme
Ceux qui passent le quart de leur nuit sur You Tube qui sont forcement tombés sur LA vidéo virale du moment "Kony 2012". D’où vient-elle ? Pourquoi cela pose de nombreuses questions même au sein même des ONG ? Début de réponse en chronique.

 

Près de 73 millions de vues juste une semaine après sa mise en ligne. Le chiffre fait rêver tous les « wanabee a You Tube star ».

Ce ne sont pas les chiffres du dernier clip de Jay-Z ou de Lady Gaga mais bien celui d’un vidéo réalisée par « Invisible Children » une association qui milite pour renverser un «méchant » meurtrier Ougandais.

 

 

 

Le clip, vous l’avez compris, traite d’un sujet très grave. Les exactions d’un dictateur Ougandais, Joseph Kony, qui enlève, torture et martyrise des enfants.

Invisible children propose une action de masse pour arrêter le dictateur.

Le défi est donc posé : peut-on faire tomber un criminel africain caché dans la brousse armé d’un compte Facebook, d’un Tumblr et de trois stickers ?

Le « hic » c’est que cette vidéo, aussi joliment monté soit-elle, est sujet à controverse.

Pour aller plus loin et approfondir le sujet on vous conseille 2 articles :

 

L’enquête du nouvel obs

Pour les bilingue l’article du gardian.

 

Alors sommes-nous entrain d’assister à la naissance d’une nouvelle forme d’activisme ?

Ce sont les Anglo-Saxons qui ont déjà un terme pour qualifier cela : le slacktivism, la contraction entre slacker (feignant) et activism,

Pour les détails, on vous laisse le soin de (ré)écouter le geek du jour Olivier Tesquet.

Olivier sur twitter : @oliviertesquet

 

 

Commentaires