La décence ordinaire

L'été en poche Lundi 19 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
L été en poche
La sélection littéraire d'Elodie Emery: De la décence ordinaire, court d'essai sur une idée fondamentale de la pensée politique de George Orwell (Ed. Allia)

George Orwell à la BBC

George Orwell est connu pour avoir écrit 1984 ou La Ferme des animaux, satires du totalitarisme. Il l'est moins pour la réflexion qu'il a menée sur la condition des gens ordinaires.

Bruce Bégout rend ici hommage à l'humanisme d'Orwell. Il y a, dans sa pensée, la combinaison inédite d'une luci­dité pessimiste et d'une joie de vivre. En parcourant son oeuvre, il cherche à définir la notion de «décence ordinaire». La «common decency» serait ce «sens moral inné» qui incite les gens simples à bien agir. Orwell se demande quel rôle politique elle peut jouer.

Partisan de l'engagement, il déplore la résignation des gens ordinaires. Sans jamais tomber dans un sentimentalisme à la Dickens, il défend l'idée d'un socialisme utilisant cette décence comme arme politique. Il dénonce, par con­traste, l'indécence extraordinaire des intellectuels qui s'affilient au pouvoir et les dérives d'un socialisme coupé du quotidien. S'ensuit une critique de l'évolution technique de la société occidentale et une analyse de la dérive du langage vers une novlangue.

Bégout dissèque ici un nouvel aspect du monde de la vie quotidienne qui nourrit toute sa réflexion. En mettant en évidence la place majeure de cette préoccupation chez Orwell, il nous offre une nouvelle lecture de son oeuvre et met en valeur la finesse de son jugement politique.
C'est qu'il y a dans cette vie, si banale soit-elle, une certaine justesse, voire parfois de vrais moments de grâce.
Disons-le clairement : ce n'est pas par simple intérêt que l'homme ordinaire répugne à faire le mal (l'éthique ne relève pas d'un calcul), mais parce qu'il a en lui certaines dispositions morales qui l'incitent à prendre soin spontanément de ses semblables.
De plus en plus, les gouvernements dépêchent des psychologues sur tous les lieux du drame social afin de masquer ses origines non psychologiques.
Ce n'est pas Orwell qui est désespéré, c'est le monde qui est, de plus en plus, désespérant.

Bruce Bégout est né en 1967 à Talence. Philosophe, il a publié chez Allia deux essais remarqués sur la ville américaine au XXe siècle : Zéropolis (2001) et Lieu commun (2003). Spécialiste de Husserl, il se consacre à l'exploration du monde urbain, mais aussi et plus généralement du quotidien.

Commentaires