La cité des anges fait son sound system

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Jeudi 27 mars 2014

Réécoute
Du dub bien gras dans la cité des anges
Entre Kingston et Los Angeles, il y a un monde. POurtant, dans le berceau du rap West Coast, un journaliste français a monté une expo consacrée à la culture sound system, terreau selon lui de toutes les musiques urbaines.

Toute la musique que j'aime, elle vient de là, elle vient du sound system. C'est le crédo de Seb Carayol, journaliste freelance de 36 ans et initiateur de l'expo l'expo Hometown Hifi, à l'espace Sonos de Los Angeles.

Son combat : faire reconnaître l'influence de la culture sound system dans l'avénement des musiques urbaines (electro, hip hop, reggae).

Expo Hometown Hifi, Los Angeles © Olivier Mirguet
  
Le sound system est né au début des fifties dans les getthos de Kingston. Juchés sur un camion equipé d'une sono et de grosses enceintes, les DJs passaient du R'n'B américain, teinté progressivement de sonorités locales, à l'origine du ska, du reggae, du dub, puis du raggamuffin.
  

Pour l'expo Hometown Hifi, Seb Carayol a exhumé plusieurs trésors, dont ce sound-system tout en bois datant des années 50. Peint aux couleurs de King Tubby, légendaire producteur de Kingston, cette pièce de collection a été sauvée de la décharge par un amateur anglais.

Pour Seb Carayol, tout l'archivage de la culture jamaïcaine s'est faite par l'extérieur :

Les enceintes de King Tubby ont été récupérées par cet anglais via un disquaire de Kingston, alors qu'elles pourrissaient dans une arrière cour de Jamaïque. Elles servaient de poulailler depuis 40 ans et tout le monde s'en foutait.


Le sound system de King Tubby © Olivier Mirguet


La journaliste a aussi retrouvé une figure mythique de Kingston : Scientist. Véritable légende vivante, le musicien collabore aujourd'hui avec Santigold, Gwen Stephany et Arcade Fire, ceux qui écoutaient ses mixtapes dans les années 80. Entre temps, Scientist avait totalement disparu des radars.

Il a prêté pour l'expo l'un des ses instruments secrets : un filtre utilisé par le cinéma pour retirer les bruits parasites. Car le Dub, c'est aussi la culture de la récup.

La botte secrète de Scientist © Olivier Mirguet
  
Reportage signé Coralie Garandeau, correspondante du Mouv' à Los Angeles. Mise en page : Sébastien Sabiron.
 
Photo d'illustration : CC Flickr socialdread
   


Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires