La centrale de Tahar Rahim

Le 7-9 Mardi 27 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
La centrale de Tahar Rahim
Entretien avec Tahar Rahim pour sa rentrée ciné.

Tahar Rahim au festival de Cannes, 2013. Photo Reuters

Tahar Rahim c'est la nouvelle gueule du cinéma français. Révélé par Jacques Audiard en 2009 dans Un prophète, il ne s'arrête plus depuis. Un rêve de gosse qui se réalise.

Et disons qu'il est un peu la star de la rentrée ciné. Aux côtés de Léa Seydoux, il incarne un intérimaire des centrales nucléaires dans Grand Central de Rebecca Zlotowski (en salle mercredi 28 août).

 

La vie des interims d'une centrale nucléaire dans leur camping, y'a mieux comme décor de ciné, non ? Mais quand on y ajoute d'excellents comédiens (Tahir Rahim, Léa Seydoux, Olivier Gourmet, Denis Ménochet) et une histoire d'amour impossible, ça devient excitant. La tension monte autour de la blonde sulfureuse prolo, Léa Seydoux, et les risques de radiation ajoutent au suspense.

Une fresque sociale et surtout une histoire d'amour pour Tahar Rahim.

Mais le garçon ne mollit pas puisque le 11 septembre il retrouve Gilles Lelouche à l'écran pour Gibraltar, un thriller de Julien Leclercq.

Rencontre avec Tahar Rahim pour revenir sur son actualité et son amour du cinéma.

 

L'équipe du 7/9 pour le mois d'août, dans le désordre de préférence:

Thomas Rozec, Gilles Vervisch, Lelo Jimmy Batista (Canicule), Guillaume Ledit, Andréa Fradin et Olivier Tesquet (Culture Geek), Philippe et Philippe (Comix Attax), Elodie Emery (L'été en poche), Cyril Sauvageot (La main dans le bac) et Marie Bonnisseau (Miss Monde)


Les hommes et la femme de l'ombre:

A la musique, c'est Bénedicte Bourel qui assure la sélection. 
Celui qui pousse tous les boutons sur une console hyper compliquée c'est Damien Sangally. 
Michel-Ange Vinti fait tout le temps attention à l'heure: c'est notre super réalisateur. 
Et celle qui prépare tous les matins: Lucinda Terreyre.

 

Retrouvez le 7-9 du Mouv' sur Facebook et Twitter. Et pour tout réécouter et tout garder : podcaster l'émission.

Commentaires