L'homme est une femme comme les autres

Le 7-9 Jeudi 05 septembre 2013

Réécoute
Question de genres
Les petites filles naissent dans les roses et les petits garçons dans les choux. Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus. Depuis la nuit des temps, on sépare ainsi l'humanité en deux mondes, mais n'est-ce pas qu'un a priori culturel?

 

La rentrée des classes, c'est le grand chamboulement : nouveau cartable, nouveaux livres, nouvelle vie ! Mais l'un des plus gros changements dans les emplois du temps cette année, c'est la mise en place des "ABCD de l'égalité". Dans dix académies (soit 500 écoles primaires), les enseignants tenteront de limiter, dans les esprits en construction de nos chères têtes blondes, les clichés sexués sur le comportement humain.

 

"L'ABCD de l'égalité" testé en février dans une école pilote de Toulouse © France3 Midi-Pyrénées, 2013

 

Pour faire simple, c'est le retour de la grande idée de Simone de Beauvoir : "on ne nait pas femme, on le devient". Les inégalités hommes/femmes seraient une question d'éducation. Il n'y a aucun argument, par exemple, justifiant que les femmes passent 50% de temps de plus que les hommes à se farcir le ménage et la cuisine. C'est pas moi qui le dit, c'est l'INSEE.

 

En Europe du Nord ou en Amérique, l'éducation non-marquée par les genres est déjà ancienne. Pourtant en France, elle se heurte à quelques difficultés, principalement politiques. Les cendres encore fumantes de la Manif pour Tous se mobilisent pour créer des "comités de vigilance" dans les classes. Des militants qui se font largement bâcher sur les réseaux sociaux.

 

En inversant les rôles du Blurred Lines de Robin Thicke, Mod Carousel dénonce le machisme ordinaire


Qui a raison et qui a tort ? Et de quelle façon le gouvernement entend-il extirper nos mômes du diktat des stéréotypes ? Pour répondre à ces questions, Benoît Bouscarel reçoit ce matin dans la matinale du Mouv' :

  • Sergio Coronado, député Europe Ecologie les Verts et défenseur d'une reconnaissance légale de "l'identité de genre".
  • Louise DeVille, perfomeuse américaine, organisatrice d'ateliers "Drag King" à Paris, qui travaille autour de la construction et la déconstruction des genres.

 

 

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', présentée par Benoit Bouscarel sur Facebook et sur Twitter (@matmouv).

Toutes les émissions sont disponibles ici

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Commentaires