L'étrange disparition des cabines téléphoniques

Façon de penser Mercredi 09 avril 2014

Réécoute
L'étrange disparition...des cabines téléphoniques
Un phénomène auquel on ne pense pas forcément et qui semble pourtant inévitable à l'heure d'Internet et des smartphones: la disparition des cabines téléphoniques. Alors, faut-il le regretter ou pas?

 

Une cabine qui s'en va, ce sont des choses qui arrivent, et qui rendent nostalgique. C'est la fin d'une époque, sans doute, et la disparition d'un décor ou d'un paysage urbain familier qui a d'ailleurs inspiré pas mal de films. Mais à part Superman qui devra trouver un autre endroit pour se tranformer, qui ça doit gêner, au fond ? Après tout, on n'arrête pas le progrès. 

 

Cela dit, ça change quand même quelque chose, au fond: la cabine ne permettant plus de délimiter l'espace privé de nos conversations intimes, on se retrouve à raconter sa vie à côté d'inconnus avec son portable. La disparition des cabines téléphoniques, c'est peut-être la disparition de la limite entre la sphère privée et publique, entre ce qui est intime et ce qui ne l'est pas. 

Développement dans la chronique façon de penser de Gilles Vervisch.



> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

Photo: Gilles Vervisch.

Commentaires