L'album de plage: 'Kaya' de Bob Marley

Les plages musicales (2013-2014) Mercredi 16 juillet 2014

Réécoute
L'album de plage, 'Kaya' de Bob Marley
Paru en 1978 alors que Bob Marley s'est exilé à Londres, "Kaya" fait aussi office de temps calme au milieu des tempêtes de sa discographie. Un vrai disque de hamac.

Kaya a beau être sorti en mars 78, soit neuf mois après Exodus, l'album a été enregistré en même temps que son prédécesseur à Londres où Marley s'est exilé après avoir été victime d'une tentative d'assassinat le 3 décembre 1976 dans sa maison en Jamaïque. Et c'est vrai que sur ces deux albums, Marley semble avoir adouci son propos politique, en particulier si on se souvient de son célèbre album Burnin de 1973 où il était beaucoup question de vengeance et de révolution.

 

Kaya c'est un disque beaucoup plus relax, d'ailleurs le terme Kaya représente le mot jamaïcain pour désigner l'herbe que Marley fume plus que de raison. Tellement cool, Marley réenregistre sur ce disque les titres Kaya et Sun Is Shining qui figuraient déjà sur l'album African Herbsman paru quatre ans plus tôt, histoire de les faire coller à l'ambiance apaisée et décontractée qu'il veut en cette année 78.

Kaya, c'est un peu une ode au style de vie à la cool qu'il s'est choisi.

 

 

Pour Marley, la pause ne va pourtant pas durer longtemps. L'album sort en mars 1978 et coïncide quasiment avec son retour en Jamaïque où il rentre triomphalement à l'occasion du One Love Peace Concert, un concert où il joue neuf morceaux avec ses Wailers au milieu des quinze autres artistes à l'affiche. Cette journée est pour lui l'occasion de réunir deux ennemis jurés qui sont deux opposants politiques, l'un du parti travailliste, l'autre du parti du peuple. Bob Marley dira que ce fut le plus beau jour de sa vie.

 

En retrouvant son île chérie, Marley se met à distribuer des millions de dollars aux gens qui font la queue devant chez lui mais en même temps, il se sait déjà atteint d'une tumeur cancéreuse qui gagne du terrain. Il aura le temps d'aller en Afrique, d'abord en Ethiopie pour rendre visite à des rastas rentrés au pays, puis au Zimbabwe où il va efin réaliser son rêve de jouer en Afrique.

Après deux albums qui le voient reprendre le combat, Survival et Uprising , la maladie est plus forte que lui et l'embarque en mai 1981.

 

Bob Marley & the Wailers - "Kaya" (Island / Universal, 1978)


> Suivez Pascal Bertin sur Twitter

Toutes les chroniques Les Plages musicales de Pascal Bertin

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

 

Commentaires