L'Afrique du Sud en psychose permanente

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Vendredi 31 octobre 2014

Réécoute
L'Afrique du Sud en psychose permanente
La criminalité explose dans le pays de Nelson Mandela. Cambriolages, agressions, meurtres particulièrement nombreux dans cette période de fortes chaleurs qui démarre. L'émotion est vive depuis l'assassinat du capitaine de l'équipe nationale de football.

 

Il avait 27 ans, il s'appelait Senzo Meyiwa et il est devenu un héros national. A la fois capitaine et gardien de but des Bafana Bafana, l'équipe nationale de football, il avait trois enfants, dont un nourrisson. Il a été tué dimanche 26 octobre par des cambrioleurs chez sa petite amie, dans un township de Johannesbourg. Les voleurs se sont enfuis avec un simple téléphone portable.

"Le football est un sport de la classe ouvrière, très populaire dans la population noire", explique le journaliste Joe Crane. "Alors quand un drame pareil arrive, ça devient une tragédie nationale qui les touche personnellement."

 


Le capitaine de l'équipe de foot d'Afrique du... par 6MEDIAS

 

"Les mots ne peuvent pas exprimer le choc que ressent la nation." Les mots sont de Jacob Zuma, le président de la République, dès le lendemain du drame. La police a promis 18.000€ de récompense pour toute info utile à l'arrestation des suspects. Mais pour l'instant, rien de concluant.

On compte en Afrique du Sud quarante-sept homicides chaque jour pour seulement 53 millions d'habitants. C'est un taux cinq fois plus élevé que la moyenne mondiale. Moins d'une semaine après la condamnation d'Oscar Pistorius pour avoir tué sa compagne, l'annonce de la mort du footballeur, finaliste de la dernière Ligue des champions d'Afrique, a plongé le pays dans la stupeur.

 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Reportage : Liza Fabbian                                   Edition : Augustin Arrivé

Photo de couverture : Cc FlickR Government ZA

Commentaires