L’euro-maïdan, un printemps ukrainien en hiver

Le 7-9 Jeudi 05 décembre 2013

Réécoute
L’euro-maïdan, un printemps ukrainien en hiver
Avec l'"Euro-maïdan", un vent de contestation souffle sur l'Ukraine. L'étincelle: la fin des négociations entre le gouvernement de Ianoukovitch et l'Union Européenne. L'Ukraine est-elle est au bord d'une nouvelle révolution ?

 

La tension continue de monter en Ukraine. Réunis sur la place Maïden à Kiev, symbole de l'indépendance depuis la Révolution Orange, les manifestants pro-européens montent des barricades, appellent à la grève générale, réclament pour certains la démission du président Viktor Ianoukovitch. Ce week-end, des heurs entre la police et les manifestants ont fait 160 blessés.

"Lève toi et bas toi" ,30 novembre / cc Oxlaey

A l’origine de la contestation : le refus du président de signer l’accord d’association avec l’Union Européenne, sous la pression de Moscou. Contraste avec Révolution Orange de 2004 (qui a porté au pouvoir Victor Iouchtchenko) : les manifestants se battent pour un idéal et non pour un homme. Il y a neuf ans, le peuple criait 'Iouchtchenko!". Cette fois ils clâment "Révolution !"

Manifestation place Maïdan, 24 novembre / cc Artur Lieberman
 

Qu’est-ce qui se joue en ce moment en Ukraine ? Alors que l’euroscepticisme ne cesse de gonfler, la population d’un ex-pays communiste choisit de s’y rattacher. Pourquoi ? Peut-on établir un lien avec la Révolution Orange de 2004 ?

Pour répondre à ces questions

  • Benjamin Illy, reporter à la rédac du Mouv'
  • Yann Gallic, envoyé spécial à Kiev

 

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Illustration de couverture : cc Oxlaey

Commentaires