Jour de colère à Athènes

L'édito Jeudi 19 septembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Jour de colère à Athènes
Émotion en Grèce après l'assassinat de Killah P, rappeur antifa poignardé en pleine rue par un militant d'Aube Dorée.

 

On vous passera les clichés sur la musique sensée adoucir les moeurs, l'actu prête moyennement à la rigolade. En Grèce, la colère gronde une nouvelle fois dans les rangs de la gauche, sauf que ce coup-ci, ça n'est pas uniquement pour dénoncer les coupes drastiques dans les budgets de l'Etat, mais plutôt un fait-divers révélateur d'une inquiétante réalité politique: l'assassinat de Killah P.

Killah P

 

Rappeur, activiste antifa, proche du mouvement Antarsya, Pavlos Fryssas alias Killah P a été poignardé en pleine rue mardi soir par un militant du parti Aube Dorée, joyeuse bande de néo-nazis désormais installée au parlement grec. A l'annonce de la mort de Fryssas, plusieurs manifestations ont éclaté, assorties de réactions politiques outrées et d'accrochages avec les forces de l'ordre.

Les manifs ont viré à l'affrontement hier soir.

 

Le fait-divers est tout sauf anecdotique dans un pays où la démocratie est plus que jamais fragile, et où Aube Dorée, justement, tient la troisème place en terme de force politique dans les sondages d'opinion. Les opposants au parti espèrent que l'éclairage médiatique, apporté par le drame, sur la violence que draine Aube Dorée empêchera toute entrée des néo-nazis au gouvernement. "Espérer", c'est le mot. Dans les faits, c'est plutôt wait and see...

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires